Règlement sanitaire international

Liste des membres et des conseillers du Comité d’urgence du Règlement sanitaire international (2005) concernant les événements en cours et le contexte dans lequel s’inscrivent la transmission et la propagation internationale du poliovirus

5 mai 2014

Membres

Dr Salah T. Al Awaidy*

Conseiller pour les maladies transmissibles auprès des Affaires sanitaires, Ministère de la Santé, Muscat, Oman

Dr Yagob Yousef Al-Mazrou

Secrétaire général du Conseil des services de santé du Royaume d’Arabie saoudite, Ryad, Arabie saoudite

Dr Stephen Cochi

Senior Advisor to the Director, Global Immunization Division, Center for Global Health, Centers for Disease Control and Prevention, Atlanta, États-Unis d’Amérique

Dr Assad Hafeez

Directeur exécutif, Académie des services de santé, Islamabad, Pakistan

Professeur Rose Gana Fomban Leke

Ancien chef du Département d’immunologie et de parasitologie, Faculté de médecine et des sciences biomédicales, Université de Yaoundé, Yaoundé, Cameroun

Professeur John MacKenzie

Professor of Tropical Infectious Diseases and part-time Faculty Member at Curtin University, Western Australia, Perth, Australie

Professeur Mahmudur Rahman

Directeur de l’Institut d’épidémiologie, de lutte contre la maladie et de recherche et du Centre national de la grippe, Ministère de la santé et de la famille, Dhaka, Bangladesh

Professeur Helen Rees

Executive Director, Wits Reproductive Health and HIV Institute and Personal Professor, Department of Obstetrics and Gynaecology, University of the Witwatersrand, Johannesbourg, Afrique du Sud

Dr Khowaja Mir Islam Saeed

Directeur de la surveillance, Ministère de la santé publique, Kaboul, Afghanistan

Dr Nasir Sani-Gwarzo

Head of Port Health Services, Federal Ministry of Health, Abuja, Nigéria

Dr Theresa Tam

Chef de la Branche de l’infrastructure de sûreté sanitaire, Agence de la santé publique du Canada, Ottawa, Canada

Dr Anton M. van Loon

Ancien chef du Département de virologie, Centre médical universitaire d’Utrecht, Utrecht, Pays-Bas

Dr Yu Wang

Directeur général du Centre chinois de lutte contre la maladie, Beijing, Chine

Professeur Annelies Wilder-Smith

Professeur à l’École de médecine Lee Kong Chian, Université de technologie de Nanyang, Singapour

Conseillers

Dr Anthony Evans

Chef de la Section de médecine aéronautique, Organisation internationale de l’aviation civile

Dr Peter A. Singer

Président-Directeur général de Grand Challenges Canada ; Directeur du Centre Sandra Rotman, University Health Network ; Professeur de médecine à l’Université de Toronto, Toronto, Canada

Dr Marsha Lynne Vanderford

Associate Director for Communications for the Centers for Disease Control and Prevention, Center for Global Health, Atlanta, États-Unis d’Amérique


*Le Dr Al Awaidy n’a pas pu participer aux téléconférences tenues les 28 et 29 avril 2014.

Déclarations d’intérêts - Membres

Dr Yagob Yousef Al-Mazrou

Le Dr Al-Mazrou est également président de la Commission régionale de certification de l’éradication de la poliomyélite en Méditerranée orientale.

Professeur Rose Gana Fomban Leke

Le Professeur Leke est également président de la Commission régionale de certification de l’éradication de la poliomyélite en Afrique.

Professeur Mahmudur Rahman

Le Professeur Rahman est également membre de la Commission régionale de certification de l’éradication de la poliomyélite en Asie du Sud-Est.

Dr Anton M. van Loon

Le Dr van Loon est également membre de la Commission régionale de certification de l’éradication de la poliomyélite en Europe.


Les intérêts indiqués ci-dessus ne donnent pas lieu à des conflits d’intérêts justifiant que les experts concernés soient partiellement ou totalement exclus du Comité d’urgence. Toutefois, conformément à la politique de l’OMS, ces intérêts sont divulgués au sein du Comité afin que les autres membres en aient connaissance. Aucun autre membre du Comité d’urgence n’a déclaré d’intérêts dignes d’être pris en considération.

Bon nombre des membres du Comité d’urgence ont une vaste expérience et des compétences étendues au niveau gouvernemental – et ont souvent été consultés par l’OMS – dans les domaines sur lesquels portent les travaux du Comité d’urgence qui ont été jugées très utiles au Comité pour s’acquitter des tâches difficiles qui lui sont confiées.

Partager