Vaccination, vaccins et produits biologiques

Semaine mondiale de la vaccination 2012


Principaux faits et chiffres

  • La vaccination permet de prévenir chaque année, dans tous les groupes d'âge, entre 2 et 3 millions de décès liés à la diphtérie, au tétanos, à la coqueluche (toux coquelucheuse), à la rougeole, aux oreillons et à la rubéole.
  • La vaccination touche un plus grand nombre d’enfants. En 2010, on estime à 109 millions le nombre d’enfants de moins d’un an auxquels on a administré trois doses de vaccin diphtérie-tétanos-coqueluche.
  • En 2010, environ 19,3 millions de nourrissons n’ont pas reçu de vaccin de base contre la diphtérie-tétanos-coqueluche. . Près de 70% de ces enfants vivent dans dix pays: Afghanistan, Afrique du Sud, Éthiopie, Inde, Indonésie, Iraq, Nigéria, Ouganda, Pakistan et République démocratique du Congo.
  • On estime à 1,7 million le nombre d’enfants décédés en 2008 d’une maladie évitable par la vaccination avant d’avoir atteint leur cinquième anniversaire.
  • Grâce aux efforts d’éradication de la poliomyélite, plus de 7 millions de personnes marchent aujourd’hui, alors qu’elles seraient paralysées, et l’incidence de cette maladie a reculé de 99,8%. L’éradication totale de la poliomyélite permettra d’économiser une somme estimée à 50 milliards de dollars à l’horizon 2035, pour la plupart dans les pays en développement.
Partager