Vaccination, vaccins et produits biologiques

Recommandations de l’OMS en cas d’interruption de la vaccination et de retard de vaccination

Chaque programme de vaccination dans le monde dispose d’un calendrier national qui précise l’âge auquel les différents antigènes doivent être administrés. Mais nous savons bien qu’en réalité, les choses se passent rarement comme prévu.

Inévitablement, certains enfants et certains adultes se font vacciner en retard ou, pour une raison ou une autre, ne respectent pas le calendrier. Ces situations peuvent être difficiles à gérer pour les agents de santé qui ne savent pas toujours quoi faire. Si un enfant commence une série de vaccinations en retard, combien de doses faut-il lui administrer ? Si une série de vaccinations est interrompue, faut-il la reprendre depuis le début ou peut-on la reprendre sans administrer à nouveau la dernière dose ?

« La vaccination dans le monde : vision et stratégie, 2006-2015 » vise à protéger davantage de gens en étendant la vaccination au-delà des populations habituellement ciblées, y compris aux personnes qui n’ont pas suivi le calendrier de vaccinations. Quel que soit le moment où un enfant ou un adulte vient se faire vacciner, il est important de vérifier son statut vaccinal et de lui administrer les vaccins dont il a besoin ou qui ont été oubliés.

Pour orienter les programmes nationaux, l’OMS a compilé sous forme de tableaux ses recommandations en cas d’interruption ou de retard de vaccination.

Liens rélatifs

Partager