Vaccination, vaccins et produits biologiques

L’AMP et l’OMS reçoivent une bourse pour renforcer la logistique de la santé en Afrique subsaharienne

L’Agence de Médecine Préventive (AMP) et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ont reçu deux bourses totalisant 6 millions de dollars US de la part de la Fondation Bill & Melinda Gates, afin de fournir un soutien technique visant à augmenter les capacités et les compétences des logisticiens de la santé en Afrique subsaharienne.

Le projet, appelé « LOGIVAC », établira deux centres de référence régionaux de logistique de la santé, dans le but d’offrir une formation et une certification professionnelles aux logisticiens. En outre, il développera un modèle de système logistique novateur pour démontrer l’impact de l’utilisation de logisticiens certifiés sur l’amélioration des résultats des programmes de vaccination. L’AMP et l’OMS mettront en oeuvre les activités de ce projet en collaboration avec des partenaires régionaux des secteurs public et privé.

Une logistique de la santé et une gestion des vaccins robustes sont nécessaires pour offrir des services de vaccination efficaces capables de sauver des vies. Toutefois, les systèmes logistiques de nombreux pays en développement, et particulièrement en Afrique subsaharienne, souffrent d’infrastructures faibles, de services essentiels insuffisants, tels que le transport et l'informatique, et d'un manque de ressources humaines compétentes. Cela contribue à l’apparition de problèmes dans la gestion de la vaccination, tels que la perte de doses de vaccin et des pénuries d’approvisionnement, ce qui conduit à manquer des occasions de vacciner des enfants.

Alors que de nouveaux vaccins plus coûteux sont mis à disposition, les enjeux de la logistique de la santé deviennent de plus en plus importants. Ajouter d’autres vaccins aux programmes de vaccination habituels nécessite l’amélioration de la gestion et du fonctionnement de la chaîne d’approvisionnement. Les logisticiens de la santé devraient posséder le savoir-faire nécessaire pour assurer le transport correct et la préservation des vaccins, garantissant ainsi leur livraison systématique et en temps voulu ainsi que le maintien de la chaîne du froid qui garantit la sauvegarde des vaccins à des températures contrôlées.

« Des services de vaccination robustes sont essentiels pour maintenir les progrès réalisés et pour garantir que des nouveaux vaccins plus coûteux et plus efficaces sont correctement introduits », a déclaré le Dr. da Silva, Directeur général de l’AMP. « Un facteur clé de réussite est de pouvoir s’appuyer sur des logisticiens hautement qualifiés et certifiés, qui sont capables de garantir que les vaccins sont livrés au bon endroit, au bon moment et dans les bonnes conditions. »

Selon le Dr. Rudi Eggers du Département d’immunisation, des vaccins et des produits biologiques de l’OMS, cette bourse marque une étape importante pour garantir la durabilité à long terme de la logistique de la santé en Afrique subsaharienne. « En développant des programmes de formation et de certification destinés aux logisticiens de la santé, basés sur les besoins locaux, nous espérons non seulement combler un vide important, mais également montrer qu'une main d’oeuvre logistique bien formée peut avoir un impact mesurable sur les résultats des programmes de vaccination dans l’ensemble du continent. »

Pour tout complément d’information, veuillez contacter:

AMP
Sabrina Gaber
Tel: +33 1 53 86 89 20; E-mail: sgaber@aamp.org

WHO
Hayatee Hasan
Mobile: +41 79 500 6532; E-mail: hasanh@who.int

À propos de l'AMP

Fondée en 1972, l’AMP est une organisation à but non lucratif dont le siège social est basé à l’Institut Pasteur de Paris, et qui possède des bureaux au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Togo et au Vietnam. L’AMP est dédiée à l’amélioration de la santé et du bien-être de ceux qui, à travers le monde, en ont le plus besoin. Avec nos partenaires publics et privés, nous visons à :

  • Accroître les connaissances scientifiques permettant la formulation de politiques sanitaires fondées sur des données probantes ;
  • Renforcer la logistique et l’innovation des prestations de services de vaccination ;
  • Développer les compétences des ressources humaines et les capacités institutionnelles pour une meilleure performance des systèmes de santé.

À propos de l’OMS

L'OMS est l’autorité directrice et coordinatrice dans le domaine de la santé internationale au sein du système des Nations unies. L’OMS est chargée de diriger des problèmes de santé mondiale, de définir des programmes de recherche de santé, de fixer des normes et des critères, de présenter des options politiques fondées sur les preuves, de fournir un soutien technique aux pays, et de contrôler et évaluer les tendances en matière de santé

Partager