Programme international sur la sécurité des substances chimiques

Amiante

Tous les types d’amiante entraînent un cancer du poumon, un mésothéliome, un cancer du larynx et un cancer de l’ovaire et une fibrose pulmonaire (asbestose).

L’exposition survient lors de l’inhalation de fibres d’amiante en suspension dans l’air, sur le lieu de travail ou à proximité des usines où l’on manipule de l’amiante, ou présentes dans l’air à l’intérieur des logements et des bâtiments où l’on trouve des matériaux friables contenant ce matériau.

Actuellement, 125 millions de personnes environ dans le monde sont exposées à l’amiante sur leur lieu de travail.

En 2004, le cancer du poumon lié à l’amiante, le mésothéliome et l’asbestose consécutifs à une exposition professionnelle ont entraîné 107 000 décès et 1 523 000 années de vie ajustées sur l’incapacité (DALY). En outre, plusieurs milliers de décès peuvent être attribués à d’autres maladies dues à l’amiante et à des expositions hors du lieu de travail.

Mesures de prévention

Pour éliminer les maladies liées à l’amiante, il faudrait prendre les mesures de santé publique suivantes:

  • admettre que le moyen le plus efficace d’éliminer les maladies liées à l’amiante est de cesser d’utiliser ce matériau, sous quelque forme que ce soit;
  • remplacer l’amiante par des matériaux plus sûrs et mettre au point des mécanismes technologiques pour favoriser son remplacement;
  • éviter l’exposition à l’amiante présente dans les bâtiments et l’exposition au cours du déflocage, et;
  • améliorer le diagnostic précoce et le traitement des maladies liées à l’amiante et la réadaptation sociale et médicale, et établir des registres des personnes exposées et/ou ayant été exposées à l’amiante.

Ressources

Partager