Knowledge management and health

Bibliothèques bleues


Questions fréquentes

Qu'est-ce qui fait l'originalité des Bibliothèques bleues?

Malgré le travail remarquable d'ONG comme Book Aid International et les systèmes de jumelage entre bibliothèques permettant d'enrichir le fonds des bibliothèques existantes, il faut bien reconnaître que, chaque année, une très grande quantité de matériels envoyés dans les pays en développement « disparaissent dans la nature » au bout de quelques mois. Combien d'ONG, d'organisations internationales et de donateurs sélectionnent, achètent, emballent et expédient des kilos de livres dont ils ne trouvent aucune trace quand un « consultant » se rend sur place ? Parfois, ces livres finissent sur le marché, où ils servent à emballer les aliments, ou au bord de la route, où ils font le régal des chèvres...

Où se situe le problème? Pourquoi y a t'il un problème?

Les causes sont multiples et parfois, on ne peut rien y faire, mais le projet Bibliothèques bleues permet peut-être de résoudre certains problèmes. Quels sont-ils et comment une bibliothèque prête à l'emploi peut-elle les résoudre?

  • Problème: les livres ne parviennent pas à destination, ils sont interceptés en route, à la poste ou par un supérieur hiérarchique.
  • Solution BB: les ouvrages sont expédiés dans un conteneur verrouillé (une malle bleue) au Représentant de l'OMS dans le pays. Son bureau se charge du transport jusqu'aux centres de district qui ont été sélectionnés ou qui en ont fait la demande.
  • Problème: les livres ne sont pas adaptés à la situation locale et sont donc mal utilisés.
  • Solution BB: les livres sont des manuels fondamentaux à l'usage des pays en développement - pour la plupart publiés par l'OMS -, que complètent des ouvrages pratiques mis au point par des organismes réputés et de confiance. Ils ont souvent été choisis par des experts du domaine concerné.
  • Problème: les livres sont rangés sur les étagères d'un bureau ou d'un centre de documentation et personne ne sait à quoi ils servent ni même qu'ils existent.
  • Solution BB: la malle bleue est une bibliothèque en soi. Pas besoin de ranger les livres ailleurs, on peut fermer la malle quand on ne s'en sert pas et grâce à la formation qu'ils auront suivie, les agents de santé sauront qu'elle existe et quelle est son utilité.
  • Problème: les utilisateurs gardent les livres pour leur usage personnel et ne les rendent pas à la « bibliothèque ».
  • Solution BB: un agent de santé ou un assistant est nommé responsable de la collection, qui appartient à la communauté. Il apprend à s'occuper de la mini-bibliothèque au quotidien.
  • Problème: certaines communautés lisent peu et ne considèrent pas les livres comme une source importante d'information.
  • Solution BB: la formation démontre que les livres sont une ressource utile dans le domaine de la santé et elle enseigne à présenter sous une forme adaptée les renseignements qu'ils contiennent à ceux qui ne savent pas lire ou qui ne connaissent que la langue vernaculaire.
Partager