Knowledge management and health

Bibliothèques bleues


Conditions requises

Les spécifications matérielles pour l'installation initiale de la Bibliothèque bleue sont minimales. Elle doit être placée dans un local propre accessible à l'ensemble du personnel de santé du district, avec un certain degré de surveillance, malgré tout, pour que la collection reste aussi complète que possible.

Pour les personnes qui ne savent pas lire ou qui sont peu familières avec la version de la langue de la Bibliothèque bleue, elle peut servir à créer des outils didactiques simples sous forme de dessins, de pictogrammes, d'images, de schémas. Les professionnels de santé du terrain sont les mieux placés pour traduire et adapter le savoir théorique aux conditions locales et aux mentalités des populations qu'ils côtoient.

Un responsable pour chaque bibliothèque bleue

Une personne responsable de la Bibliothèque bleue au niveau du district (RES-BIB) est choisie au sein du personnel de santé du district. Ce peut être un médecin, un infirmier, une secrétaire ou un technicien sanitaire. Sa qualité la plus importante est sa motivation ! Sa mission principale est d'entretenir la collection, la faire connaître, et la mettre à la disposition du personnel de santé du district tout en veillant à sa bonne conservation.

Le RES-BIB reste en liaison avec le coordonnateur du projet au niveau national (nommé par le Ministère de la Santé) qui peut l'appuyer et le conseiller dans son action. C'est du RES-BIB que dépend la véritable intégration du projet dans les activités sanitaires du district : la Bibliothèque bleue doit être adoptée par toute la communauté médicale comme un véritable outil de travail pour l'amélioration des prestations de santé. Elle en est sa propriété collective. Le RES-BIB reçoit une formation donnée par les bibliothécaires de l'OMS lors de l'implantation du projet dans le pays.

Créer un réseau grâce au coordonnateur national

Le projet des Bibliothèques bleues s'implante dans un pays après avoir reçu l'aval du Ministère de la Santé qui nomme un Coordonnateur du projet au niveau national. C'est avec lui/elle que les Bibliothèques de l'OMS établissent le dialogue par l'intermédiaire du Bureau du représentant de l'OMS dans le pays.

Le Coordonnateur a un rôle de conseiller, il relaie les commentaires et les expériences. Il assure le suivi et anime le projet en se rendant dans les districts pour organiser des ateliers sur l'information médicale et sanitaire. Eventuellement, il sert de lien entre les districts et les bibliothèques médicales du pays pour fournir l'information complémentaire aux professionnels de la santé. Il évalue la pertinence et la réussite du projet grâce au recueil de statistiques et un dialogue régulier avec les responsables dans les districts.

Pour créer un véritable réseau et un dialogue entre les sites, un Bulletin des Bibliothèques bleues ( qui peut se limiter à une feuille d'information) sera publié au niveau de chaque pays pour recueillir et raconter les expériences des partenaires du projet. Une édition inter-pays du Bulletin rassemblera toutes ces expériences et donnera des informations sur les progrès du projet dans les différents pays.

Partager