Macroéconomie et Santé

Lettre d'information macroéconomie et santé

No. 14, février 2006


FLUX DE RESSOURCES EXTERNES VERS LE SECTEUR DE LA SANTE...

D’après les études, il est urgent d’améliorer le suivi des fonds versés par les donateurs en matière de santé

Trois études menées au Cambodge, en Indonésie et à Sri Lanka, commandées dans le cadre du suivi de la Commission Macroéconomie et Santé, laissent entendre qu’il faut absolument disposer, en temps utile, de meilleures données sur l’allocation des fonds versés par les donateurs au sein des pays. Une recommandation essentielle est que les tendances et modalités de l’allocation des flux financiers extérieure devraient être reliées à la performance des systèmes de santé en vue d’améliorer l’efficacité de l’assistance au développement en matière de santé. Une conclusion importante de ces études est que la part des fonds extérieurs canalisés vers le budget national varie grandement entre les trois pays. Au Cambodge, 20 % environ des fonds extérieurs seulement ont été déboursés par l’intermédiaire du Ministère des Finances.

Pour plus d’informations, voir le site http://www.who.int/macrohealth/documents/michaud_synthesis.pdf.

Partager