Macroéconomie et Santé

Lettre d'information macroéconomie et santé

No. 14, février 2006


ACTUALITES DANS LES PAYS...

Soutien technique au Mozambique pour l’évaluation du coût de l’ensemble des mesures de santé prioritaires

A la suite d’une demande formulée par le Ministère de la Santé du Mozambique, l’OMS fournit un soutien technique pour la formulation et l’évaluation du coût de la composante santé de PARPA II, deuxième document de stratégie pour la réduction de la pauvreté sur cinq ans (DSRP). Une mission a été organisée en novembre 2005 pour définir la mesure de santé prioritaire dont il faut évaluer le coût, adapter la méthodologie de l’évaluation des coûts et commencer le recueil des données. Au cours d’une deuxième mission, des recommandations ont été faites au Ministère de la Santé du Mozambique pour préparer l’estimation des besoins en ressources, et des données supplémentaires ont été recueillies. Il a été procédé à une analyse du financement de la santé, et notamment des possibilités de mobilisation de fonds supplémentaires et plus prévisibles pour le secteur de la santé.

Les économistes de la santé recommandent la marche à suivre en ce qui concerne les activités liées à la macroéconomie et à la santé au Viet Nam

En septembre 2005, deux économistes de la santé de la Lund University à Malmö se sont rendus au Viet Nam pour évaluer les possibilités et les contraintes liées à l’élaboration d’un programme national sur la macroéconomie et la santé. Ce voyage a été financé par l’Agence suédoise pour le Développement international en réponse à un vif intérêt manifesté par le pays, qui avait débouché sur la mise au point d’une proposition nationale en vue de l’établissement d’un programme vietnamien sur la macroéconomie et la santé.

Les conclusions et recommandations de cette évaluation sont présentées dans le rapport Investing in health for economic development in Viet Nam: report on opportunities and constraints for a national macroeconomics and health programme (Investir dans la santé pour le développement économique du Viet Nam : rapport sur les opportunités et les contraintes liées à un programme national sur la macroéconomie et la santé). Ce rapport décrit la situation sanitaire et socio économique du Viet Nam et récapitule les politiques de santé et de développement majeures du pays. Parmi les principales opportunités recensées, on trouve une proposition de programme mise au point par la Commission du Parti central sur les Questions sociales, un haut niveau de sensibilisation quant à l’importance de l’investissement dans le capital humain pour le développement économique, et les défis politiques que le Gouvernement doit actuellement relever et qui pourraient être utilement abordés dans le cadre d’un programme national sur la macroéconomie et la santé. Parmi les principales contraintes, on trouve le manque de ressources humaines dont on aura besoin pour l’exécution du programme, les incohérences apparentes du processus de développement politique et la fragilité persistante de la capacité d’analyse politique.

Les auteurs soulignent la nécessité de rationaliser ce type d’initiative sur la macroéconomie et la santé afin d’éviter d’ajouter ce programme aux processus existants et d’alourdir la structure politique actuelle. Ils recommandent également d’identifier les institutions et organismes nationaux essentiels qui devront participer à une initiative sur la macroéconomie et la santé.

La proposition nationale est actuellement financée par l’Agence suédoise.

Pour plus d’informations, voir le site http://www.who.int/macrohealth/action/CMH_Vietnam_Final.pdf

L’OMS facilite le soutien a l’estimation des ressources du secteur de la santé du Yémen

Au Yémen, l’OMS a facilité le soutien technique à la planification du secteur de la santé et au renforcement des capacités du Ministère de la Santé publique et de la Population pour estimer les ressources destinées aux programmes de santé. Ce soutien vise également à renforcer la sensibilisation en vue de l’accroissement du budget du secteur de la santé publique, au moyen des ressources nationales et des contributions des donateurs internationaux.

Les besoins en ressources ont été estimés pour un plan sanitaire de cinq ans (2006-2010) devant être intégré dans le plan quinquennal de développement de la réduction de la pauvreté du Gouvernement yéménite. Cette estimation fait suite aux activités précédentes visant à estimer les besoins en ressources pour la mise en place d’un ensemble ambitieux de services de santé sur une période de dix ans. Inévitablement, le plan sanitaire de cinq ans a dû intégrer, sur le plan tant des finances que des capacités, les contraintes qui étaient moins évidentes dans le plan à plus long terme.


La Lettre d’information Macroéconomie et Santé est adressée régulièrement par courrier électronique aux partenaires et associés. Les abonnés sont invités à soumettre leurs points de vue ou un aperçu de leurs activités sur la macroéconomie et la santé – pas plus de 100 à 150 mots – en vue de leur inclusion éventuelle dans la Lettre d’information, qui restera ainsi un forum d’échange de vues, d’informations et de nouvelles sur les mesures prises dans les pays en matière de macroéonomie et de santé.Pour toute observation, information ou demande, adressez-vous au Rédacteur de la Lettre d’information : Valerie Crowell, E-mail: crowellv@who.int. Secrétaire exécutif de la Commission Macroéconomie et Santé : Sergio Spinaci, E-mail: spinacis@who.int. Si vous souhaitez vous abonner à la Lettre d’information, veuillez envoyer vos coordonnées à cmhsu@who.int.

Veuillez faire suivre la Lettre d’information à toute personne susceptible d’être intéressée par les informations qu’elle contient. Adresse du site Macroéconomie et Santé sur Internet :http://www.who.int/macrohealth/.
© Organisation mondiale de la Santé, 2006. Tous droits réservés.

Partager