Paludisme

Base de données mondiale de l’OMS sur l’efficacité des antipaludiques

La base de données mondiale de l’OMS sur l’efficacité des médicaments antipaludiques a été instaurée en 2000 afin de centraliser la collecte des données et de faire rapport de la situation de l’efficacité des médicaments antipaludiques aux pays impaludés. Le contenu de la base de données est tiré des études d’efficacité thérapeutique, publiées ou non, menées par les ministères de la santé, les programmes nationaux de lutte antipaludique, les institutions de recherche et les ONGs.

Tableaux récapitulatifs de l’efficacité des antipaludiques

Les données les plus récentes sur l’efficacité des médicaments antipaludiques sont résumées dans les tableaux ci-dessous. Les tableaux récapitulatifs illustrent les taux d’échec thérapeutique, groupés par traitement et pays, et répartis selon les régions OMS. Des tableaux dinstincts sont fournis pour les études portant sur P. falciparum et celles portant sur P. vivax.

Résultats de l’efficacité thérapeutique - P. falciparum
Résultats de l’efficacité thérapeutique - P. vivax

Rapport mondial sur l’efficacité des médicaments antipaludiques et la chimiorésistance

Un rapport mondial est élaboré tous les cinq ans, le dernier couvrant la période de 2000-2010. Il dresse un aperçu complet et global de l’efficacité des médicaments antipaludiques et de la résistance des plasmodies à ces médicaments durant cette période. Le prochain rapport sera publié en 2015.

Méthodes utilisées pour l’établissement de la banque de données

Les études incluses dans la base de données sont celles qui ont été menées selon le protocole normalisé de l’OMS pour le test d’efficacité thérapeutique des antipaludiques. Ces études doivent comporter une période de suivi d’au moins 28 jours et une correction au moyen de la technologie de réaction en chaîne de la polymérase (PCR) de façon à différencier les échecs thérapeutiques causés par une ré-infestation de ceux causés par un rechute.

Les taux d’échec thérapeutique sont calculés selon la méthode « conforme au protocole ». Cette analyse est constituée de la population de patients ayant complété la période de traitement et celle de suivi conformément au protocole et dont le classement du résultat, soit succès ou échec, est sans équivoque. Les patients n’ayant pas complété la période de suivi, commis une violation du protocole ou ceux qui ont été retirés de l’étude sont exclus de l’analyse. Les taux d’échec estimés selon l’analyse par la méthode Kaplan-Meier sont fournis lorsque ceux-ci sont disponibles.

Mis à jour: 8 novembre 2013

Principaux documents

Partager