Paludisme

Traitement préventif intermittent chez les nourrissons (TPIn)

Un traitement préventif intermittent chez les nourrissons (TPIn) consiste en un protocole thérapeutique complet d'antipaludiques administré aux nourrissons lors de services de vaccination systématique, indépendamment de la présence d'une telle infection chez le nourrisson. L'OMS recommande les TPIn à base de sulfadoxine-pyriméthamine (TPIn-SP) dans les zones d’Afrique sub-saharienne où la transmission est d'une intensité modérée à forte et où la prévalence de la mutation 540 pfdhps chez P. falciparum est inférieure à 50%.

Les TPIn réduisent les risques de paludisme clinique, d’anémie et de paludisme sévère dans la première année de vie. Le traitement est administré trois fois pendant la première année de vie lorsque l’enfant est âgé d’environ 10 semaines, 14 semaines et 9 mois, ce qui correspond au calendrier vaccinal systématique du Programme élargi de vaccination (PEV).

En synchronisant l'administration des TPIn avec celle du PEV, la couverture des TPIn peut être rapidement augmentée et son impact renforcé. Son administration est sans danger, simple, d'un bon rapport coût-efficacité et bien acceptée par les agents de santé et les communautés. Il a été confirmé que les TPIn-SP n'avaient pas d'effet négatif sur l'efficacité protectrice des vaccins du PEV.

Les TPIn sont destinés à compléter les activités de lutte antipaludique en cours telles que le diagnostic rapide des infections palustres et le traitement des cas confirmés par une combinaison thérapeutique à base d'artémisinine, mais aussi les mesures de lutte antivectorielle telles que le recours à des moustiquaires à imprégnation durable (MID) et les pulvérisations intradomiciliaires d'insecticides à effet rémanent (PID).

Parmi les 780 millions de personnes environ à risque de paludisme dans des pays d'endémie palustre de l'Afrique sub-saharienne, une proportion importante des 28 millions de nourrissons nés chaque année pourrait tirer avantage de ces traitements préventifs.

Mis à jour: 6 mars 2013

Principaux documents

Partager