Santé de la mère, du nouveau-né, de l'enfant et de l’adolescent

7000 nouveau-nés meurent encore chaque jour malgré un recul de la mortalité infantile

Une infirmière tient un bébé prématuré devant une couveuse de l’unité de soins intensifs du nouveau-né d'un hôpital régional  du Ghana.
UNICEF

19 octobre 2017 -- Chaque jour, 15 000 enfants sont morts, en 2016, avant d’avoir atteint leur 5e anniversaire. 46% d’entre eux sont décédés au cours des 28 premiers jours de leur vie. C’est ce que révèle un nouveau rapport des Nations Unies soulignant que le nombre de décès d’enfants de moins de 5 ans n’a jamais été aussi bas (5,6 millions en 2016). En dépit de ces progrès, 60 millions d’enfants mourront avant l'âge de 5 ans d’ici 2030 si les inégalités ne sont pas réduites.

Un enfant sur 10 dans le monde n’a reçu aucun vaccin en 2016

Enfant en train d'être vacciné
OMS

17 juillet 2017 -- 12,9 millions de nourrissons, soit un sur 10, n’ont été vaccinés contre aucune maladie en 2016, selon les estimations des taux de vaccination les plus récents de l’OMS et de l’UNICEF.

Aidons les mères à allaiter leurs enfants

Aidons les mères à allaiter leurs enfants partout et à n'importe quel moment. Infographie de l'OMS pour la semaine mondiale de l'allaitement 2016
OMS

1er août 2016 -- La Semaine mondiale de l’allaitement maternel est organisée chaque année du 1er au 7 août dans plus de 170 pays pour promouvoir cette pratique afin que les nourrissons du monde entier soient en meilleure santé. L’allaitement maternel est le meilleur moyen d’apporter aux nouveau-nés les nutriments dont ils ont besoin. L’OMS recommande l’allaitement au sein exclusif du nourrisson jusqu’à l’âge de 6 mois et de poursuivre ensuite jusqu’à l’âge de 2 ans au moins, en l’associant à une alimentation de complément qui convienne.

Les lois destinées à protéger l’allaitement sont insuffisantes dans la plupart des pays

9 mai 2016 -- Selon un nouveau rapport publié par l’OMS, l’UNICEF et le Réseau international des groupes d'action pour l'alimentation infantile, seulement 39 pays, sur les 194 analysés, ont des lois intégrant l’ensemble des dispositions du Code international de commercialisation des substituts du lait maternel.
Ce code publié en 1981 demande aux pays de protéger l’allaitement en mettant fin aux pratiques commerciales irrégulières portant sur les substituts de lait maternel, les biberons et les tétines.

Focus