Santé de la mère, du nouveau-né, de l'enfant et de l’adolescent

Dix faits et chiffres sur le développement dans la petite enfance en tant que déterminant social de la santé

Fait 1

Dans les premières années de la vie, le développement cérébral et biologique dépend de la qualité des stimulations dans l’environnement du nourrisson – au niveau de la famille, de la communauté et de la société. Le développement dans la petite enfance est à son tour un déterminant de la santé, du bien-être et des capacités d’apprentissage pour tout le reste de la vie. Ces notions font du développement dans la petite enfance un déterminant social de la santé.

Fait 2

S’occuper du développement dans la petite enfance implique de créer du stade prénatal à l’âge de huit ans les conditions pour que l’enfant se développe harmonieusement du point de vue physique, social/émotionnel, linguistique et cognitif.

Fait 3

Des communautés et des villages sûrs, unis et centrés sur les besoins de l’enfant sont importants pour le développement dans la petite enfance.

Fait 4

Afin d’améliorer la situation en matière de développement dans la petite enfance, les communautés du monde entier doivent continuellement s’efforcer de donner aux familles les meilleures conditions pour élever leurs enfants, en s’occupant de leur sécurité économique, de la flexibilité du travail, en les informant, en les aidant et en répondant aux besoins touchant à la santé des enfants et la qualité des soins qu'ils reçoivent.

Fait 5

Il faut éliminer les obstacles empêchant l’accès aux programmes et aux services qui ont fait la preuve de leur efficacité pour soutenir le développement physique, social, émotionnel, linguistique et cognitif du jeune enfant.

Fait 6

En l’absence de leurs parents, les enfants ont besoin de soins pour les stimuler, les soutenir et les éduquer. Des soins de qualité et l’éducation dès la petite enfance peuvent améliorer les chances de succès de l’individu à un stade ultérieur de la vie.

Fait 7

Le développement dans la petite enfance est la pierre angulaire du développement humain et il doit être un élément central dans notre jugement de la réussite des sociétés. La mesure de la situation dans ce domaine par une méthode comparable dans l’ensemble du monde sera un moyen pour les sociétés d’estimer leur réussite.

Fait 8

Pour réussir dans le domaine du développement dans la petite enfance, il faut instituer un partenariat entre les institutions internationales, nationales et locales, mais aussi avec les familles du monde entier.

Fait 9

Nombreux sont ceux qui, dans les milieux internationaux du développement, s’accordent à penser que la survie et le développement de l’enfant ne sont pas contradictoires, mais cette analyse n'est pas reflétée dans le financement des programmes.

Fait 10

Parmi tous les déterminants sociaux de la santé, le développement du jeune enfant est celui qui est le plus facile à comprendre par les dirigeants économiques des sociétés car son amélioration n’a pas que des effets bénéfiques sur la santé: elle aboutit aussi à une main d’œuvre plus productive, une diminution des coûts de la justice criminelle et un allègement d’autres contraintes sur le réseau social. Les institutions budgétaires et monétaires nationales et internationales doivent reconnaître que les dépenses consacrées au développement dans la petite enfance sont un investissement et donc les intégrer comme il se doit dans leur politique.

Partager