Santé de la mère, du nouveau-né, de l'enfant et de l’adolescent

Stratégie mondiale pour l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant

Mère et son enfant, Équateur
ONUSIDA/P. Virot

L’alimentation du nourrisson et du jeune enfant est la pierre angulaire des soins pour le développement de l’enfant. En 2005, on estimait qu’un tiers des enfants de moins de cinq ans dans les pays en développement souffraient de retards de croissance dus à une mauvaise alimentation et à des infections répétées. Même dans les milieux aux ressources insuffisantes, l’amélioration des pratiques alimentaires peut entraîner l’absorption de plus grandes quantités de calories et de nutriments et améliorer l’état nutritionnel.

Au cours des dernières décennies, les données sur les besoins biologiques pour une bonne nutrition, les habitudes alimentaires et les facteurs empêchant une bonne alimentation se sont développées constamment. De plus, on a appris beaucoup de choses sur les interventions qui sont efficaces pour améliorer l’alimentation. Des études au Bangladesh, au Brésil et au Mexique par exemple ont montré l’impact du conseil, dans les communautés et les services de santé, pour améliorer les habitudes alimentaires, l’absorption de nourriture et la croissance.

La Stratégie mondiale pour l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant, adoptée par les États Membres de l’OMS et le Conseil exécutif de l’UNICEF en 2002, vise à redoubler d’efforts pour protéger, promouvoir et soutenir une alimentation adaptée pour les nourrissons et les jeunes enfants. Elle repose sur des initiatives passées, notamment la déclaration d’Innocenti et l’initiative des hôpitaux amis des bébés et s’occupe des besoins de tous les enfants, y compris ceux qui sont dans des situations difficiles, comme les nourrissons nés de mères vivant avec le VIH, ceux qui ont un petits poids de naissance et ceux en situation d’urgence.

La Stratégie est un cadre directeur par lequel l’OMS fixe les priorités de la recherche et du développement dans le domaine de l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant et apporte une assistance technique aux pays pour faciliter son application.

Partager