Centre des médias

65e Assemblée mondiale de la Santé: informations quotidiennes

Samedi 26 mai 2012

Financement de la recherche-développement

L’Assemblée de la Santé a adopté à l’unanimité la résolution sur le groupe de travail consultatif d’experts sur le financement et la coordination de la recherche-développement, présentée sous forme de projet par le groupe de rédaction et distribuée hier.

Application du Règlement sanitaire international (2005)

Le rapport annuel sur l’application du Règlement sanitaire international (2005) a été présenté en Commission A. Les États Parties disposent d’outils pour surveiller leurs principales capacités nationales et pour définir les domaines nécessitant un complément de mesures. Les données rassemblées en 2011 montrent que les États Parties ont réalisé des progrès satisfaisants pour un certain nombre de capacités principales, notamment dans le domaine de la surveillance, de la riposte, des laboratoires et des zoonoses. La plupart des régions ont signalé des capacités faibles en matière de ressources humaines et de préparation à des événements chimiques et radiologiques.

De nombreux États Membres ont demandé ou demanderont un délai de deux ans supplémentaires au délai fixé mi-2012 pour établir des capacités principales au titre du RSI. Les délégués ont évoqué les difficultés d’appliquer des mesures concernant les points d’entrée, ainsi que la nécessité d’engager des acteurs à l’extérieur du secteur de la santé et de renforcer les réseaux régionaux et transrégionaux. Le projet de résolution a été approuvé avec la recommandation d’établir des rapports de situation supplémentaires.

Préparation à la grippe pandémique

Les États Membres ont reconnu que le cadre de préparation à la grippe pandémique est un élément déterminant de la sécurité sanitaire mondiale, compte tenu des enseignements tirés de la pandémie de grippe de 2009. La Commission A a réexaminé un certain nombre de procédures et de processus sur lesquels reposent ce cadre ainsi que son orientation future. De nombreux délégués ont insisté sur le fait que l’OMS devait être flexible; ils ont reconnu le rôle important de l’industrie et d’autres partenaires dans la mise au point de vaccins à grande échelle pour lutter contre les flambées.

Les délégués se sont entendus sur une allocation des ressources de 70% et 30% à répartir respectivement entre la préparation et la riposte, ces pourcentages devant être réexaminés régulièrement. Ils ont salué le rôle du groupe consultatif qui est qualifié de solide mais souligné la nécessité de disposer de ressources supplémentaires – à la fois humaine et financière – pour appuyer la capacité et le rôle directeur de l’OMS afin que le cadre PIP soit pleinement mis en œuvre.

Rassemblements mondiaux de masse

La Commission A a examiné et approuvé le rapport du Secrétariat intitulé «Rassemblements mondiaux de masse: répercussions et opportunités pour la sécurité sanitaire mondiale». Les discussions ont été menées par les délégués de pays qui ont accueilli dernièrement des rassemblements mondiaux de masse ou qui en accueillent régulièrement. Les délégués ont exprimé la nécessité d’échanger des données d’expérience pour faire partager les enseignements concernant la préparation et la gestion de ce type de manifestation. Les représentants des États Membres ont souligné la nécessité de mesures préventives et d’interventions efficaces telles que la surveillance par des équipes mobiles et les laboratoires pour déceler rapidement des flambées épidémiques et y faire face.

Déterminants sociaux de la santé

L’Assemblée de la Santé a approuvé la Déclaration politique de Rio et ses recommandations. Elle a approuvé les mesures pour soutenir les cinq actions prioritaires recommandées dans la déclaration pour traiter la question des déterminants sociaux de la santé. Ces mesures entraîneront, entre autres, une plus grande collaboration entre les Nations Unies et les organismes partenaires, et un soutien plus grand aux États Membres pour adopter une approche globale de la « santé pour tous ».

Objectifs du Millénaire pour le développement

Les États Membres ont approuvé le rapport sur les progrès dans la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement liés à la santé et les objectifs sanitaires mondiaux après 2015. Si le rythme des progrès s’est accéléré dans de nombreux États Membres, il a également été reconnu qu’il y a encore beaucoup à faire au cours des trois années qui restent pour atteindre les objectifs.

Rapports de situation

La Commission A a accueilli avec satisfaction et a approuvé les rapports de situation suivants:

  • Renforcement des systèmes de santé
  • Rôle et responsabilités de l’OMS dans la recherche en santé
  • Stratégie mondiale et Plan d’action pour la santé publique, l’innovation et la propriété intellectuelle
  • Éradication de la variole : destruction des stocks de virus variolique
  • Éradication de la dracunculose
  • Maladie de Chagas: lutte et élimination
  • Hépatite virale
  • Tuberculose multirésistante et ultrarésistante: prévention et lutte
  • Choléra: dispositif de lutte et de prévention
  • Lutte contre la trypanosomiase humaine africaine
  • Stratégie mondiale du secteur de la santé contre le VIH/sida, 2011-2015
  • Stratégie mondiale de lutte contre les infections sexuellement transmissibles
  • Santé génésique : stratégie pour accélérer les progrès en vue de la réalisation des objectifs et cibles de développement internationaux
  • Promotion d’initiatives en faveur de la sécurité sanitaire des aliments
  • Changement climatique et santé
  • Partenariats
  • Multilinguisme: mise en œuvre du plan d’action
Partager