Centre des médias

Cécité: Vision 2020 - Initiative mondiale pour l'élimination de la cécité évitable (1)

Aide-mémoire N°213

Cécité : Le tableau mondial

On estime aujourd'hui à 180 millions le nombre de gens qui souffrent de handicap visuel dans le monde. Sur ce total, près de 45 millions sont aveugles et, de ce fait même, ne peuvent se déplacer sans aide. Ils ont généralement besoin d'un appui sur le plan professionnel et/ou social.

La perte de vision comporte d'énormes souffrances pour les personnes touchées et leur famille. C'est aussi un problème de santé publique et un problème socio-économique pour les pays, notamment ceux qui sont en développement, où vivent 9 aveugles sur 10. En fait, près de 60% d'eux se trouvent en Afrique subsaharienne, en Chine et en Inde.

Plus de 50% des 45 millions d'aveugles du monde souffrent de cataracte. Les autres souffrent pour l'essentiel de maladies comme le glaucome, le trachome, l'onchocercose (également connue sous le nom de cécité des rivières) ou de différentes pathologies entraînant une cécité de l'enfant.

Malgré une cinquante d'années d'efforts qui ont débuté avec des activités organisées de lutte contre le trachome, la charge mondiale de la cécité ne cesse de s'accroître essentiellement en raison de la croissance démographique et du vieillissement. Si des ressources supplémentaires ne sont pas mobilisées de toute urgence et si des efforts ne sont pas faits pour freiner cette tendance, la charge mondiale de la cécité risque de doubler d'ici 2020 et ce sont les pays en développement qui supporteront le plus lourd fardeau.

Cécité évitable

Selon des estimations de l'OMS, environ 80% des cas de cécité dans le monde sont évitables : soit ils sont la conséquence de pathologies qui auraient pu être évitées ou maîtrisées si les connaissances et les interventions disponibles avaient été appliquées à temps (par exemple pour le trachome et la cécité des rivières), soit ils peuvent être soignés et la vision peut être rétablie (par exemple pour la cataracte).

Des progrès notables ont déjà été réalisés dans la prévention de la cécité évitable grâce à des efforts individuels de la communauté internationale, notamment ceux de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et de ses Etats Membres, d'autres institutions du système des Nations Unies, d'organisations non gouvernementales (ONG) et du secteur privé.

Vu l'ampleur du problème, le moment est venu de concentrer les efforts et d'entreprendre une action internationale concertée de grande ampleur pour lutter contre la cécité évitable.

VISION 2020 – Le droit à la vue : une initiative mondiale pour l'élimination de la cécité évitable

Dans le but d'entreprendre une action mondiale concertée, l'OMS et un groupe spécial d'ONG internationales ont conjointement préparé et lancé un programme concerté d'action mondiale : "VISION 2020 – Le droit à la vue".

VISION 2020 repose sur l'idée d'une vaste coalition d'organisations internationales non gouvernementales et privées qui collaborent avec l'OMS à la prévention de la cécité et à la prestation de soins oculaires. Elles ont pour objectif commun d'éliminer la cécité évitable en tant que problème de santé publique d'ici

2020, pour autant que les ressources adéquates soient disponibles. D'autre part, ces organisations travailleront de concert pour atténuer les conséquences de la cécité pour le développement, la situation socio-économique et la qualité de la vie. A l'heure actuelle, la communauté internationale consacre environ US $80 millions chaque année à la prévention de la cécité. Il faudra à tout le moins doubler ce montant si l'on veut parvenir aux buts fixés par VISION 2020.

VISION 2020 permettra à la communauté internationale de combattre la cécité évitable par les actions suivantes :

  • prévention et lutte;
  • formation de personnel;
  • renforcement de l'infrastructure existante en matière de soins oculaires;
  • utilisation d'une technologie appropriée financièrement rapportable;
  • mobilisation de ressources.

La toute première étape sur la voie de VISION 2020 sera une campagne mondiale visant à sensibiliser les gens et les gouvernements aux conséquences de la cécité pour la société ainsi qu'à mobiliser dans le long terme un solide engagement politique et professionnel en faveur de l'élimination de la cécité évitable.

Il faut persuader les décideurs nationaux et les organismes donateurs de la viabilité et de l'utilité de l'investissement que représentent les ressources financières et humaines consacrées à l'élimination de la cécité évitable.

Qui a-t-il de nouveau dans l'Initiative mondiale ?

En premier lieu, l'objectif concerté de l'élimination de la cécité évitable d'ici 2020 permettra à tous les partenaires de travailler de façon ciblée et coordonnée. La campagne concertée aidera à mieux sensibiliser le monde au problème de la cécité et à mobiliser des ressources supplémentaires pour prévenir ou traiter la cécité évitable.

En deuxième lieu, VISION 2020 aidera à affiner et renforcer l'approche soins de santé oculaires primaires du problème de la cécité évitable, et ce sur la base de la précieuse expérience déjà acquise au niveau national et international par les programmes en cours dans les pays.

En dernier lieu, l'Initiative cherchera à forger de vastes alliances régionales et, en dernière analyse, un partenariat mondial pour la santé oculaire. Ces partenariats sont indispensables si l'on veut affirmer dans le monde entier le "droit fondamental à la vue" et épargner ainsi aux générations futures le drame de la cécité évitable.

Mise en oeuvre de VISION 2020

VISION 2020 sera mise en oeuvre dans le cadre de quatre plans quinquennaux dont le premier débutera en l'an 2000. Les trois étapes ultérieures de la mise en oeuvre commenceront en 2005, 2010 et 2015. Lors des préparatifs, la priorité ira à l'action de sensibilisation, à la planification régionale et à la mobilisation des ressources.

Le choix des pays où VISION 2020 sera mise en oeuvre dépendra des priorités régionales compte tenu du fardeau de la cécité et des ressources disponibles.

Partenaires de VISION 2020

Membres fondateurs : Organisation mondiale contre la Cécité

Al Noor Foundation

Christoffel-Blindenmission(Christian Blind Mission International)

Helen Keller Worldwide

International Federation of Ophthalmological Societies

Lions Clubs International Foundation

Organisation pour la Prévention de la Cécité

Operation Eyesight Universal

ORBIS International

Sight Savers International

The Carter Center

The Fred Hollows Foundation

Membres parrainants :

 

 

Dark & Light

Perkins School for the Blind

Seva Foundation

International Centre for Eyecare Education

The American Academy of Ophthalmology

The Asian Foundation for the Prevention of Blindness

The Canadian National Institute for the Blind

The Lighthouse International

Partager

Pour plus d'informations:

WHO Media centre
Téléphone: +41 22 791 2222
Courriel: mediainquiries@who.int