Centre des médias

Maladies à transmission vectorielle


Maladie de Lyme

La maladie de Lyme (Lyme Borreliosis ) est causée par la bactérie Borrelia et se transmet par la piqûre de tiques (Ixodes dammini) infectées. De nombreuses espèces de mammifères peuvent être infectées, et les rongeurs et cervidés sont d’importants réservoirs.

La première flambée de cette maladie a été identifiée en 1975 dans le Connecticut (États-Unis). La charge de morbidité actuelle est estimée aux États-Unis à 7,9 cas pour 100 000 personnes, selon les centres de lutte contre la maladie de ce pays.

Depuis le milieu des années 1980, on a commencé à signaler des cas de maladie de Lyme dans plusieurs pays d’Europe, au nord-ouest, au centre et à l’est du continent; la maladie sévit également dans les zones rurales de l’Asie et aux États-Unis. Il s’agit aujourd’hui de la maladie transmise par les tiques la plus courante de l’hémisphère Nord.

Les personnes qui vivent ou se rendent dans des zones rurales, en particulier les campeurs et les randonneurs, sont les plus exposées. En cas de morsure, il convient d’enlever la tique dès que possible.

Parmi les symptômes associés à la maladie de Lyme, on peut citer ceux qui suivent: fièvre, frissons, céphalées, fatigue, et douleurs musculaires et articulaires. Une éruption cutanée apparaît souvent à l’endroit de la morsure et s’étend progressivement pour former une zone circulaire pâle en son centre, avant de se propager à d’autres parties du corps.

L’infection non traitée peut se propager aux articulations, au cœur et au système nerveux central. Le sujet peut développer de l’arthrite jusqu’à deux ans après l’apparition de la maladie.

La plupart des cas de maladie de Lyme peuvent être traités avec succès par antibiothérapie.