Centre des médias

L'Organisation mondiale de la Santé modifie sa recommandation pour les voyages dans les regions de Hebei, Mongolie interieure, Shanxi et Tianjin

Les recommandations de différer tout voyage dans ces régions qui ne soit pas indispensable avaient été publiées le 23 avril et le 8 mai pour diminuer les risques de propagation internationale du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS). L’OMS les modifie au vue de l’amélioration significative de la situation dans ces régions. Elle a examiné soigneusement les informations en provenance de ces régions sur le déclin des flambées épidémiques et estime que le SRAS n’y représente plus une menace potentielle pour les voyageurs internationaux.

Les recommandations pour les voyages sont publiées après avoir étudié plusieurs facteurs : le nombre de cas probables de SRAS, le profil de la transmission locale récente et les dernières dates où des cas ont été exportés.

De plus, l’OMS retire Guangdong, Hebei, Hubei, la Mongolie intérieure, Jilin, Jiangsu, Shaanxi, Shanxi et Tianjin de la liste des zones de transmission locale récente. Cette mesure fait suite à la confirmation qu’il n’y a pas eu de nouveau cas isolé dans ces régions depuis plus de 20 jours, soit deux fois la durée maximale d’incubation.

Le 27 mars, l’OMS avait recommandé à toutes les régions de transmission locale récente de contrôler systématiquement tous les passagers pour les départs internationaux, de façon à veiller à ce que les sujets atteints et les contacts de cas de SRAS ne puissent pas partir. Cette recommandation s’applique encore à Beijing, Hong Kong et Taiwan pour la Chine, ainsi qu’à Toronto (Canada). Le tableau ci-dessous résume les recommandations pour les voyages.

Le profil de la transmission du SRAS dans la ville de Toronto est passé de « B » à « C » en raison du fait qu’un cas probable avec confirmation par le laboratoire du coronavirus du SRAS exporté de Toronto n’avait pas encore été identifié ni mis en isolement. Le « profil B » de transmission s’applique aux régions qui ont plus d’une génération de cas probables de SRAS, mais seulement chez des personnes identifiées et suivies pour être des contacts de cas probables de SRAS. Le « profil C » s’applique aux régions où l’on constate des cas probables locaux chez des personnes qui n’avaient pas été identifiées ou qui n’étaient pas connues pour être des contacts de cas probables de SRAS.

Lors d’un voyage récent à Beijing, le Dr David Heyman, Directeur exécutif à l’OMS du groupe Maladies transmissibles, a livré ses observations sur les mesures prises par la Chine pour endiguer la propagation du SRAS : « Nous avons constaté qu’il y a eu un effort massif pour mobiliser tous les habitants du pays, en région rurale comme urbaine, pour les encourager à surveiller leur température et pour veiller à ce que les cas de SRAS soient rapidement identifiés, isolés et traités. »

« La Chine a fait d’énormes progrès dans ses efforts pour endiguer la flambée épidémique de SRAS, a reconnu le Dr Heyman. Le point essentiel désormais, c’est de rester vigilant et de mettre en place un système de surveillance épidémiologique dans ce pays. Les autorités sanitaires, en Chine comme dans le monde entier, doivent continuer de surveiller la survenue éventuelle de nouveaux cas pour veiller à ce que le SRAS n’apparaisse pas de nouveau ailleurs. »

Tableau récapitulatif des mesures préconisées par l’OMS pour les voyages internationaux

Pays Région Contrôle des voyageurs internationaux au départ de la région Recommandation aux voyageurs de différer tout voyage non essentiel
CANADA TORONTO OUI NON
CHINE BEIJING OUI OUI
CHINE REGION ADMINISTRATIVE SPECIALE DE HONG KONG OUI NON
CHINE TAIWAN OUI OUI

Partager

Pour plus d'informations:

Mr Dick Thompson
Téléphone: +41 22 791 2684
Tél. portable: +41 79 475 5475
Courriel: thompsond@who.int

Mr Iain Simpson
Téléphone: +41 22 791 3215
Tél. portable: +41 79 475 5534
Courriel: simpsoni@who.int

Maria Cheng
Téléphone: +41 22 791 3982
Courriel: chengm@who.int

Ms Christine McNab
Téléphone: +41 22 791 4688
Tél. portable: +41 79 254 6815
Courriel: mcnabc@who.int