Centre des médias

Poursuite du dialogue entre l’OMS et les responsables du secteur agro-alimentaire à propos de l’alimentation et des maladies chroniques

La réunion avec le secteur privé porte sur la stratégie mondiale sur l’alimentation et l’exercice physique, ainsi que sur la publicité et les stratégies commerciales visant les enfants

Les responsables de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont poursuivi leur dialogue avec le secteur privé à propos de l’alimentation et de la santé au cours d’une réunion d’une journée à laquelle ont participé de hauts responsables de la production d’aliments et de boissons et des associations de ce secteur à Echenevex (France) le 17 juillet 2003. Cette réunion a fait suite à la table ronde organisée en mai avec l’ancien Directeur général de l’OMS, le Dr Gro Harlem Brundtland et les directeurs et hauts responsables des entreprises. Ils s’étaient alors penchés sur le rôle positif que le secteur privé pouvait jouer dans la promotion d’une bonne alimentation et de l’exercice physique ainsi que sur les conséquences de la consommation d’aliments et de boissons à forte teneur en graisses, sucre et sel pour la charge croissante des maladies chroniques.

La réunion, organisée par le Prince of Wales International Business Leaders’ Forum et Strategy XXI, a rassemblé des représentants de Cadbury Schweppes plc, Coca Cola Company, de la Confédération des industries agro-alimentaires, de Ferrero Group, de Kellogg Management Services (Europe) Ltd, Kraft Foods, Grocery Manufacturers of America, McDonald’s Europe, Masterfoods (Division of mars UK Ltd), Nestlé, Norvartis Consumer Health (Infant/Baby), PepsiCo Inc., Procter and Gamble AG, Royal Ahold, Unilever, Union of European Soft Drinks et Confederation of International Soft Drinks Associations (UNESDA/CISDA), les assurances Winterthur et Yum! Brands, Inc.

Les participants ont fait part de leurs expériences et se sont penchés sur les inquiétudes suscitées par la publicité et le marketing des aliments et des boissons auprès des enfants. Ils ont envisagé la portée de diverses approches sur ces questions, lorsqu’elles soulevaient des préoccupations dans le public.

Les maladies cardiovasculaires, les cancers, le diabète, les affections respiratoires, l’obésité et d’autres pathologies non transmissibles sont à l’origine actuellement de 59 % des 56,5 millions de décès recensés dans le monde chaque année et de 45,9 %, soit près de la moitié, de la charge mondiale de morbidité. Les problèmes de maladies chroniques surviennent désormais en majorité dans les pays en développement. Les mauvaises habitudes alimentaires, la sédentarité et le tabagisme figurent parmi les principales causes.

En réponse aux préoccupations exprimées par les Etats Membres, l’OMS prépare actuellement une stratégie mondiale sur l’alimentation, l’exercice physique et la santé, qui sera présentée à l’Assemblée mondiale de la Santé de mai 2004. Les consultations officielles, dans le cadre desquelles ont été organisées six réunions régionales des Etats Membres, ainsi que des réunions avec d’autres institutions des Nations Unies, des organismes internationaux, le secteur privé et des ONG, sont maintenant terminées. L’OMS rédige actuellement le document final pour le présenter au Conseil exécutif en janvier 2004.

Au cours de la dernière réunion, les responsables de l’OMS ont informé les représentants du secteur privé des principales préoccupations exprimées par les Etats Membres et d’autres à propos de l’alimentation, de l’exercice physique, de leur impact sur les maladies chroniques et du processus d’élaboration de la stratégie (pour s’informer des détails du processus consultatif et voir les rapports de réunions). Le dialogue doit se poursuivre pour que tous les secteurs puissent apporter une contribution positive à l’amélioration de l’alimentation et à la promotion de l’activité physique à l’échelle mondiale.

Partager

Pour plus d'informations:

Ms Amalia Waxman
Téléphone: +41 (22) 791 3353
Tél. portable: +41 (79) 372 9862
Courriel: waxmana@who.int

Mr David Porter
Téléphone: +41 (22) 791 3774
Tél. portable: +41 (79) 477 1740
Courriel: porterd@who.int