Centre des médias

L’Organisation mondiale de la Santé modifie sa recommandation concernant les voyages à Toronto et maintient celle relative à certaines parties de la Chine

A compter d’aujourd’hui, la recommandation formulée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour réduire la propagation internationale du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) ne s'applique plus aux voyages à destination de Toronto. Cette recommandation préconisant le renvoi des voyages non indispensables à destination de cette ville avait été formulée à titre de mesure de précaution il y a une semaine. La nouvelle décision de l’OMS fait suite à l'amélioration de la situation qui est intervenue depuis à Toronto.

Les recommandations pour les voyages sont formulées sur la base de l’examen de plusieurs facteurs, notamment le nombre de cas probables de SRAS, les dernières dates des cas de transmission dans la communauté et les dernières dates des cas exportés. A Toronto, le nombre de cas probables de SRAS a diminué, 20 jours se sont désormais écoulés depuis les derniers cas de transmission dans la communauté et aucun nouveau cas exporté confirmé n’a été relevé.

Comme l’a déclaré le Directeur général de l’OMS, le Dr Gro Harlem Brundtland, « nous modifions la recommandation concernant les voyages à Toronto, au Canada, à compter du mercredi 30 avril. Toutefois, en raison de la poursuite de la transmission en milieu hospitalier constatée récemment encore, Toronto reste confrontée à une flambée de SRAS et la modification de la recommandation ne modifie pas son statut de « zone affectée » ».

L’OMS a formulé le 27 mars dernier des recommandations concernant le contrôle des voyageurs au départ des zones affectées par le SRAS. L’Organisation se félicite de l’annonce faite par des responsables canadiens concernant l’amélioration qui sera apportée à ce contrôle.

« Pour réduire au maximum le risque d’exportation du SRAS, nous demandons que les responsables de toutes les zones affectées appliquent les mesures de contrôle actives qui sont recommandées – en interrogeant les passagers à l’enregistrement dans les aéroports », a ajouté le Dr Brundtland.

L’OMS a également réexaminé les recommandations pour les voyages concernant certaines parties de la Chine - notamment Beijing, les provinces du Guangdong et du Shanxi et la Région administrative spéciale de Hong Kong. L’OMS continue de recommander le renvoi des voyages non indispensables à destination de ces zones.

L’OMS réexamine régulièrement ses recommandations pour les voyages.

Partager

Pour plus d'informations:

Ms Christine McNab
Téléphone: +41 22 791 4688
Tél. portable: +41 79 254 6815
Courriel: mcnabc@who.int