Centre des médias

Journée mondiale du don de sang 2005

Le compte à rebours pour la Journée mondiale du don de sang a commencé. Comme l’année dernière, cette Journée sera célébrée le 14 juin, date de la naissance de Karl Landsteiner, qui a mis en évidence les groupes sanguins humains ABO.

Cette semaine, l’Assemblée mondiale de la Santé, qui regroupe les 192 Etats Membres de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), a décidé de faire célébrer la Journée mondiale du don de sang chaque année le 14 juin afin de promouvoir les dons de sang volontaires partout dans le monde.

La Journée mondiale du don de sang 2005, qui aura pour thème « Honneur aux donneurs », sera entre autres consacrée à des témoignages de personnes dont la vie a été transformée – sauvée dans bien des cas – par un don de sang.

De nouveau, les manifestations organisées pour cette Journée seront concentrées dans une ville, cette année Londres au Royaume-Uni, grande métropole internationale et capitale d’un pays où la collecte de sang sûr au moyen de dons volontaires et non rémunérés est depuis longtemps une pratique bien établie.

La Journée mondiale du don de sang est l’occasion de sensibiliser le public à l’importance vitale du sang et à la nécessité de recruter des donneurs. Plus de 80 millions d’unités de sang sont collectées chaque année à travers le monde, mais 39 % seulement le sont dans des pays en développement alors que ces pays représentent 82 % de la population mondiale.

Cette Journée montrera également qu’étant associé à des taux sensiblement plus faibles d’infections susceptibles d’être transmises par la transfusion, dont le VIH et les virus de l’hépatite, le don de sang volontaire non rémunéré constitue la pierre angulaire de la disponibilité de sang sûr. Il est certes essentiel de rechercher la présence éventuelle d’infections transmissibles par la transfusion, mais les dons les plus sûrs sont ceux des donneurs les plus sûrs.

Il est indispensable d’être assuré de quantités suffisantes de sang non contaminé pour améliorer la santé à différents niveaux et en particulier la santé des femmes et des enfants. Par exemple, plus d’un demi million de femmes, dont 99 % dans des pays en développement, meurent chaque année de complications de la grossesse et de l’accouchement. L’hémorragie, qui représente 25 % de ces complications, est la cause la plus fréquente de mortalité maternelle. En Afrique, jusqu’à 70 % des transfusions sont données à des enfants gravement anémiés à cause du paludisme, qui est responsable de près d’un décès d’enfant sur cinq.

La Journée mondiale du don de sang est aussi un élément important de la stratégie mise en oeuvre pour réduire la transmission de maladies graves comme le VIH/SIDA, le paludisme et les hépatites B et C. D’après une enquête mondiale récemment conduite par l’OMS, au moins 65 pays n’avaient pas analysé tous les dons de sang, comme le recommande l’OMS, pour y rechercher la présence du VIH, du virus de l’hépatite B ou de l’hépatite C et de la syphilis.

Note a la rédaction

Le logo de la Journée mondiale du don de sang est disponible sur demande. Il serait utile qu’il accompagne tous les articles qui seront consacrés à cette Journée de manière à en faire mieux apparaître l’importance.

La première Journée mondiale du don de sang a été organisée le 14 juin 2004 à Johannesburg par le Service national sud-africain de Transfusion sanguine. Elle a été célébrée dans près de 80 pays partout dans le monde.

Si la Journée mondiale du don de sang aidera on l’espère à sensibiliser un plus large public à l’importance du don de sang volontaire et encouragera davantage de personnes à donner régulièrement leur sang, son but n’est pas de susciter un fort afflux de nouveaux donneurs le 14 juin, mais plutôt d’honorer et de remercier tous ceux qui font volontairement don de leur sang sans aucune rétribution autre que la certitude d’avoir aidé à sauver des vies, et en particulier ceux qui donnent régulièrement leur sang deux ou trois fois par an. Notre espoir est qu’une génération nouvelle de donneurs de sang suivra cet exemple, offrant le sang le plus sûr possible partout où il peut sauver une vie.

Le 14 juin a été choisi pour marquer la Journée mondiale du don de sang par trois grandes organisations qui s’emploient à promouvoir le don de sang volontaire non rémunéré : la Fédération internationale des Sociétés de la Croix Rouge et du Croissant Rouge, la Fédération internationale des Organisations de Donneurs de Sang et la Société internationale de Transfusion sanguine qui, avec l’Organisation mondiale de la Santé à laquelle elles se sont jointes pour parrainer cette manifestation, représentent 192 Etats Membres, 181 Sociétés de la Croix Rouge et du Croissant Rouge, 50 organisations nationales de donneurs de sang volontaires et des spécialistes de la transfusion sanguine du monde entier.

Partager

Pour plus d'informations:

Ms Daniela Bagozzi
Téléphone: +41 22 791 4544
Tél. portable: +41 79 475 5490
Courriel: bagozzid@who.int