Centre des médias

Une consultation sur la poliomyélite décide d'accélérer l'éradication de cette maladie

Les gouvernements, les donateurs et les organismes internationaux qui dirigent les efforts d'éradication de la poliomyélite ont convenu d'appuyer pleinement l'offensive finale contre le poliovirus.

Le poliovirus sauvage autochtone ne survit plus que dans quelques parties de quatre pays - le Nigéria, l'Inde, le Pakistan et l'Afghanistan, où la transmission n'a jamais été enrayée. Une Consultation de haut niveau sur l'éradication de la poliomyélite, réunie aujourd'hui à l'OMS, a convenu d'amener au cours des 12 prochains mois la couverture vaccinale et l'immunité des enfants aux niveaux qui ont permis de mettre un terme définitif à la maladie dans les parties de ces pays qui sont exemptes de poliomyélite. Dix autres pays combattent actuellement des flambées épidémiques dues à des poliovirus importés.

Cette consultation a défini des objectifs précis dans deux domaines où des améliorations permettraient d'élever les niveaux de couverture et d'immunité. D'abord, il s'agit de faire en sorte que le vaccin atteigne les enfants en améliorant la qualité des campagnes de vaccination, en renforçant l'infrastructure sanitaire et en relevant le défi de la sécurité, ainsi qu'en mettant en œuvre des stratégies de mobilisation sociale et d'engagement communautaire taillées sur mesure pour faire mieux accepter la vaccination.

Deuxièmement, la consultation a conclu à la nécessité collective de réunir les fonds nécessaires pour achever l'éradication de la poliomyélite, en particulier pour combler le déficit de financement qui se monte à US$ 575 million pour 2007-2008. Sur cette somme, US$ 60 millions doivent être trouvés d'urgence, d'ici avril. Aujourd'hui même l'Inde a réaffirmé, par la voix de son parlement, son ferme engagement en matière de financement, tandis que d'autres pays d'endémie ont prévu des mesures spécifiques pour dégager des ressources domestiques. La communauté internationale des donateurs devra rapidement remplir ses engagements afin d'assurer les ressources indispensables. La première étape consiste pour les donateurs à renvoyer le cas de l'éradication de la poliomyélite à leurs capitales respectives, ainsi qu'à le présenter entre mars et mai aux principaux forums consacrés au développement. Faute d'une injection rapide de fonds, les activités d'éradication de la poliomyélite devront être réduites, ce qui risque de compromettre l'effort mondial d'éradication.

L'engagement des quatre pays encore endémiques reste fort et a été réaffirmé par la présence à cette consultation de représentants des bureaux des chefs de gouvernement. Tous ensemble, ces pays vaccinent un total de 250 millions d'enfants plusieurs fois par ans. La consultation a défini des point de repère spécifiques permettant de vérifier si la capacité collective de toutes les parties prenantes aux efforts d'éradication de la poliomyélite est pleinement exploitée pour faire des progrès concrets et rapides.

Réunie par Margaret Chan, Directeur général de l'OMS, cette consultation s'est tenue à l'Organisation mondiale de la santé, en présence de représentants de haut niveau des autres partenaires principaux de l'Initiative mondiale d'éradication de la poliomyélite - le Rotary International, les Centers for Disease Control and Prevention des Etats-Unis d'Amérique et l'UNICEF - ainsi que de représentants des ministères des finances et de la santé des pays endémiques, des principaux donateurs, d'organisations politiques et d'experts techniques indépendants.

L'effort d'éradication, basé sur l'administration répétée de vaccin antipoliomyélitique oral à chaque enfant, a permis de réduire le nombre de cas de poliomyélite enregistrés dans le monde de plus de 99%. Sur les 193 Etats Membres de l'OMS, 188 ont interrompu la transmission du poliovirus sauvage autochtone.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter:

Oliver Rosenbauer
OMS
Tél. +41 79 500 6536

Sona Bari
OMS
Tél. +41 79 475 5511

Vivian Fiore
Rotary International
Tél. +1 847 866 3234

Steve Stewart
CDC
Tél. +1 404 639 8327

Jessica Malter
UNICEF
Tél. +1 212 326 7412

Partager