Centre des médias

Journée mondiale du Souvenir des victimes de la route: cérémonies dans le monde entier

Les accidents de la route font 1,2 million de morts et cinquante millions de blessés chaque année, dont certains restent handicapés. Ils sont la principale cause de décès chez les jeunes de 10 à 24 ans. La Journée mondiale du Souvenir – le troisième dimanche de novembre – appelle chaque année l’attention sur les conséquences dévastatrices de ces décès et sur la nécessité d'agir.

Cette année, plusieurs manifestations sont prévues par les associations de victimes et autres groupes, y compris:

  • Dans divers pays, dans le cadre d’une activité baptisée « Se souvenir et réfléchir », des bougies seront allumées dans des lieux publics et dans les maisons sur de nombreux continents en honneur aux morts. A mesure que la lumière s’éteindra sur un continent, elle s’allumera sur un autre.
  • Dans divers pays, dans le cadre d’une activité baptisée « Se souvenir et agir », des militants collaboreront avec les autorités locales afin d’obtenir une « journée sans accidents de la route », pendant laquelle un effort concerté sera mené pour promouvoir le port de la ceinture de sécurité et du casque, les limitations de vitesse, la lutte contre l’alcool au volant et l’application de la législation connexe.
  • En Australie, la Road Trauma Support Team de l'Etat de Victoria organisera comme chaque année le "Moment du Souvenir", un rassemblement oecuménique en hommage à toutes les personnes blessées ou victimes d'un deuil par suite d’un accident de la route. La cérémonie sera célébrée au Parlement à Melbourne.
  • En Israël, l’Autorité nationale de la sécurité routière et plusieurs organisations non gouvernementales organisent des rassemblements au cours desquels seront allumées des bougies en l’honneur des victimes de la route.
  • Au Japon, un service commémoratif sera organisé à Tokyo, suivi d’un séminaire consacré à la façon d’éviter une nouvelle victimisation des survivants aux prises avec le système judiciaire.
  • Au Kenya, le bureau national de l’Association for Safe International Road Travel (ASIRT) coordonne des cérémonies où sont allumées des bougies avec des témoignages de victimes et de familles.
  • Au Mexique, le Centre national de Prévention des Accidents et d’autres associations soutiennent les tests d’alcoolémie, l’inspection des véhicules et les campagnes des services publics dans le cadre desquelles sont organisées des représentations théâtrales et des expositions artistiques ou de photographie. Plus de 7000 étudiants devraient participer à des manifestations dans ce cadre sur 6 campus. Au Nigéria, l’Alliance pour la sécurité enverra à cette occasion ses membres dans différents endroits du pays pour sensibiliser aux accidents de la route et à la prévention.
  • En Afrique du Sud, Drive Alive soutient des cérémonies au cours desquelles sont allumées des bougies dans les églises dans plusieurs points du pays.
  • Au Royaume-Uni, sous les auspices de RoadPeace, plus de 40 cérémonies religieuses auront lieu dans des lieux de culte partout dans le pays.
  • Aux Etats-Unis, une réunion d’information aura lieu sur Capitol Hill à Washington, sous les auspices du Congressional Caucus on Global Road Safety et de l’ASIRT.

En 2005, l’Assemblée générale des Nations Unies a estimé que la Journée mondiale du Souvenir des victimes de la route apportait la reconnaissance voulue aux victimes des accidents de la route et à leurs familles.

Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Laura Sminkey
Chargée de communication
Département Prévention de la violence, du traumatisme et handicap
OMS, Genève
Tél.: +41 22 791 4547
Courriel: sminkeyl@who.int

Partager