Centre des médias

l’OMS publie les résultats de la plus grande étude jamais menée en collaboration sur les cardiopathies

Cette année, la Journée mondiale du cœur est consacrée aux femmes, dont plus de 8 millions meurent chaque année de maladie cardio-vasculaire

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) publie aujourd’hui la monographie et le guide d’information multimédia MONICA, qui sont le produit de la plus grande étude jamais menée en collaboration sur les cardiopathies à l’échelle mondiale. Leur parution coïncide avec la Journée mondiale du cœur, le 28 septembre, dont le thème, « les femmes, les cardiopathies et l’accident vasculaire cérébral », appelle l’attention sur le fait que les maladies cardio-vasculaires ne touchent pas que les hommes. En effet, sur les 16,5 millions de décès d’origine cardio-vasculaire enregistrés chaque année, 8,6 millions concernent des femmes, tandis que la crise cardiaque et l’accident vasculaire cérébral causent deux fois plus de décès chez les femmes que tous les cancers réunis.

« La plupart des femmes redoutent le cancer, surtout le cancer du sein, mais ne prennent pas autant de précautions contre les cardiopathies, qu’il est pourtant tout à fait possible de prévenir, explique le Dr Catherine Le Galès-Camus, Sous-Directeur général de l’OMS, Maladies non transmissibles et santé mentale. Nous devons nous efforcer de faire comprendre aux femmes que pour garder un cœur en bon état, elles doivent manger sain, arrêter de fumer et faire de l’exercice. »

A l’occasion de la Journée mondiale du cœur, La Fédération mondiale du cœur, ONG qui se consacre à la prévention des cardiopathies et de l’accident vasculaire cérébral, organisera des activités partout dans le monde pour sensibiliser les femmes au risque de cardiopathie.

La parution de la monographie MONICA (MONItorage des maladies CArdio-vasculaires) est le point d’orgue de la plus grande étude jamais menée en collaboration sur les cardiopathies, l’accident vasculaire cérébral et le facteurs de risques, vaste projet de recherche conçu en 1979 et réalisé entre les années 80 et les années 90 par des équipes choisies dans 38 populations de 21 pays.

Le projet MONICA a joué un rôle important à plusieurs titres. Il a permis de mesurer la fréquence et les tendances de ces maladies dans le temps ainsi que les facteurs de risques dans différentes populations, d’accélérer la mise en œuvre et d’assurer le suivi des politiques de prévention dans différents pays et de montrer l’utilité des nouveaux traitements d’urgence et traitements au long cours adoptés petit à petit.

Toutes les informations obtenues dans le cadre du projet MONICA sont désormais rassemblées dans une seule publication en couleur qui séduira à la fois les professionnels et le grand public. Tous les documents, méthodes et résultats concernant le projet MONICA sont réunis sur deux CD-ROM. La monographie est publiée par l’OMS avec le soutien de la Commission européenne, d’organismes d’aide médicale et du secteur privé.

« MONICA sera pour les autres un modèle de collaboration qui montre qu’on peut s’attaquer à des problèmes communs à toute l’humanité en franchissant les frontières politiques et nationales et dont les résultats et les idées fascineront tous ceux qui s’intéressent aux cardiopathies, à l’accident vasculaire cérébral et aux facteurs de risque », prédit Hugh Tunstall-Pedoe, responsable de la publication et principal auteur de la monographie.

Partager

Pour plus d'informations:

Mr David Porter
Téléphone: +41 (22) 791 3774
Tél. portable: +41 (79) 477 1740
Courriel: porterd@who.int