Centre des médias

L'OMS à la tête de l'action en faveur de la coordination internationale de la recherche clinique

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et Current Controlled Trials (CCT) ont annoncé qu’à dater d’aujourd’hui, tous les essais cliniques randomisés approuvés par le Comité d’éthique de l’OMS se verront attribuer un numéro international standardisé pour les essais cliniques randomisés (ISRCTN).1 La communauté scientifique devrait donc désormais pouvoir ainsi plus facilement se tenir au courant des recherches en cours.

Les essais cliniques randomisés sont considérés comme le meilleur moyen de comparer objectivement les effets d’interventions particulières sur des individus ou des populations, qu’il s’agisse de promotion de la santé, de prévention, de traitement ou de réadaptation. Ils constituent l’une des principales sources de connaissances médicales, or les informations concernant ces essais sont difficiles à trouver. En effet, plusieurs essais peuvent porter le même titre, il peut en être rendu compte en plusieurs endroits sous des titres différents ou bien il peut ne jamais en être fait mention.

Il est encore plus difficile de trouver des informations sur les maladies négligées, qui touchent surtout les populations pauvres et marginalisées. L’OMS soutient et finance une grande partie des travaux de recherche dans ce domaine. Toutefois, il n’existait pas jusqu’ici de mécanisme pour mettre les informations issues de ces recherches à la disposition des chercheurs, en particulier dans les pays en développement, les plus touchés. En donnant accès gratuitement sur Internet à ces informations, l’ISRCTN offre un moyen de tenir la communauté internationale informée des essais cliniques en cours.

L’enregistrement systématique des essais est une méthode tout à fait conforme au mandat qu’a reçu l’OMS de développer la mise en commun des connaissances, l’accès à celles-ci et leur utilisation dans les pays à revenu faible et moyen. Selon le Dr Tikki Pang, Directeur du Département Politique et coopération en matière de recherche, qui dirige l’effort en faveur de l’enregistrement des essais cliniques, « le Registre ISRCTN est une première étape importante en vue d’élargir l’accès aux connaissances en matière de santé et d’en accroître l’utilisation au niveau international, nécessité qui apparaît aujourd’hui de plus en plus clairement ».

Au cours de la première phase, tous les essais figurant dans le registre des essais de HRP (Programme spécial PNUD/FNUAP/OMS/Banque mondiale de Recherche, de Développement et de Formation à la Recherche en Reproduction humaine) ont été inscrits dans le Registre ISRCTN. « Notre registre est opérationnel depuis deux ans et nous saisissons cette occasion pour faire plus largement connaître notre programme de recherche en santé sexuelle et génésique », a déclaré le Dr Paul Van Look, Directeur de HRP.

Les essais randomisés dans les autres domaines de recherche majeurs soutenus par l’OMS, à savoir les maladies infectieuses, les maladies infantiles, les vaccins, etc., seront inscrits prochainement au Registre ISRCTN.

Le Registre ISRCTN s’attaque également au problème des biais liés à la publication –essais qui ne sont pas publiés soit parce que leurs résultats sont négatifs, soit en raison de problèmes linguistiques, soit parce que le chercheur n’a pas accès aux revues. En enregistrant les essais cliniques dès le départ, le Registre ISRCTN permettra de rendre plus facilement accessible cette information.

Pour le Dr Timothy Evans, Sous-Directeur général chargé du Groupe Bases factuelles et information à l’appui des politiques (EIP) à l’OMS, « bien que l’enregistrement d’un essai soit une mesure importante en soi, elle ne doit pas être considérée comme une fin en soi .» « Ce n’est que lorsque ces registres seront utilisés efficacement qu’ils rempliront la fonction pour laquelle ils ont été créés. En tant qu’organisme international chargé de fixer des normes, l’OMS prendra des mesures pour encourager ses Etats Membres à soutenir la publication des travaux de recherche conduits dans leurs pays et encouragera l’utilisation de ces registres. »

Pour l’OMS, qui travaille avec 192 pays, l’un des principaux problèmes consiste à coordonner les activités de recherche nationales dans le cadre d’un effort mondial visant à réduire la mortalité maternelle, à maîtriser des pandémies comme le VIH ou la résurgence de la tuberculose et du paludisme, ou encore à éradiquer la poliomyélite.

« Nous sommes ravis de constater que l’OMS montre l’exemple en ce qui concerne l’enregistrement des essais par un numéro ISRCTN », a déclaré le Directeur général de CCT, Anne Greenwood. « Le système ISRCTN a été conçu pour dissiper la confusion régnant dans ce domaine et qui gêne les chercheurs. Pour que des essais contrôlés soient utiles au niveau mondial, il est indispensable que les recherches soient coordonnées. Or c’est précisément ce que l’ISRCTN a pour but de faire.»

Le Registre ISRCTN est le premier service en ligne qui propose un numéro unique d’identification des essais cliniques randomisés dans tous les domaines de soins de santé et dans tous les pays du monde. L’accès au Registre ISRCTN est entièrement gratuit et public. Depuis son lancement en mai 2003, le Registre a attribué des ISRCTN à plus de 1800 essais, et il se développe rapidement.

Le Registre ISRCTN a été mis en place par Current Controlled Trials Ltd, qui appartient au Groupe Current Science, lequel a son siège à Londres et également des bureaux à Philadelphie et Tokyo.

1Il s’agit d’un numéro unique qui offre un moyen d’identifier sans ambiguïté et de pouvoir suivre un essai tout au long de son cycle de vie. Pour s’informer sur les essais auxquels un tel numéro a été attribué, on pourra consulter le registre en ligne tenu par Current Controlled Trials®. L’accès à ce registre est gratuit.

Sujets connexes


Partager

Pour plus d'informations:

Dr Tikki Pang
Téléphone: +41 22 791 2788
Courriel: pangt@who.int

Dr Abha Saxena
Téléphone: +41 22 791 2406
Courriel: abhas@who.int

Ahmet M. Gulmezoglu
Téléphone: +41 22 791 3417
Courriel: gulmezoglum@who.int

Anne Greenwood
Téléphone: +44 0 20 7323 0323
Courriel: isrctn@controlled-trials.com