Centre des médias

Il faut agir contre le diabète

D'après de nouvelles estimations, le diabète serait à l'origine de plus de 3 millions de décès chaque année

Communiqué de presse conjoint OMS/Fédération internationale du diabète

Le diabète serait à l'origine de 3,2 millions de décès chaque année. C'est le chiffre avancé par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et la Fédération internationale du diabète (FID) dans une nouvelle publication qu'elles font paraître aujourd'hui pour donner le coup d'envoi de leur programme commun "Il faut agir contre le diabète". D'après les toutes dernières estimations, six personnes meurent directement ou indirectement du diabète chaque minute, soit le triple du chiffre estimé jusqu'à présent.1

"Le diabète est un grave problème de santé publique qui gagne rapidement du terrain et dont les effets les plus sensibles se font sentir sur la population active des pays en développement, explique le docteur Catherine Le Galès-Camus, Sous-Directeur général de l'OMS, Groupe Maladies non transmissibles et santé mentale. Dans la plupart des pays en développement, il est à l'origine d'au moins un décès sur dix chez les adultes de 35 à 64 ans, proportion qui atteint parfois un sur cinq." Le diabète est devenu l'une des principales causes de morbidité et de mortalité prématurées dans la majorité des pays, essentiellement parce qu'il augmente le risque de maladie cardiovasculaire.

Le programme "Il faut agir contre le diabète" est financé grâce à une subvention octroyée à la FID par la World Diabetes Foundation et par des fonds de l'OMS. Il a pour but de faire mieux prendre conscience du problème du diabète, d'encourager et de soutenir l'adoption de mesures efficaces pour la prise en charge et la prévention de cette maladie dans les pays et les communautés à revenu faible ou moyen.

"Il est possible de bien soigner le diabète et de réduire considérablement le risque de complications, affirme le Professeur Pierre Lefèbvre, Président de la FID. Il est prouvé que de simples ajustements du mode de vie comme une bonne alimentation et l'exercice physique, souvent complétés par un traitement médicamenteux, aident les diabétiques à mener une vie riche et saine. Souvent, il suffit d'intervenir sur le mode de vie pour prévenir le diabète de type 2, qui est responsable de plus de 90% des cas."

Le diabète est une maladie courante dont la fréquence augmente à une vitesse alarmante partout dans le monde. En 2000, on recensait 171 millions de diabétiques dans le monde ; leur nombre devrait plus que doubler d'ici 2030 et atteindre 366 millions au total. Cette montée en flèche résultera essentiellement d'une augmentation de 150% dans les pays en développement. En Inde, par exemple, les diabétiques étaient au nombre de 32 millions environ en 2000 ; d'après les estimations, ils seront près de 80 millions en 2030. Ces chiffres sont repris de la brochure publiée sous le titre "Il faut agir contre le diabète", que l'on peut se procurer sous forme imprimée ou sur le site Web "Diabetes Programme" pour avoir des précisions sur le programme OMS-FID, connaître les faits et les chiffres importants concernant le diabète, se renseigner sur les caractéristiques essentielles et lire le témoignage de malades du monde entier.

1Ces estimations reposent sur la différence relative du risque de décès entre diabétiques et non diabétiques. Elles incluent les décès pour lesquels le diabète serait la cause initiale ou serait mentionné comme état morbide contributif sur le certificat médical de cause de décès.

Sujets connexes


Partager

Pour plus d'informations:

Amanda Marlin

Anne Pierson
Téléphone: + 322 543 1623
Courriel: Anne@idf.org