Centre des médias

L'OMS et l'ONUSIDA saluent l'approbation par le G8 du Groupement mondial pour le vaccin contre le VIH

Communiqué de presse conjoint OMS/ONUSIDA

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA (ONUSIDA) ont aujourd'hui salué l'approbation par le G8 du Groupement mondial pour le vaccin contre le VIH, un consortium virtuel proposé par un groupe international de scientifiques et visant à accélérer la mise au point d'un vaccin contre le VIH.

La mise au point d'un vaccin contre le VIH/SIDA a été laborieuse, en raison surtout des énormes problèmes scientifiques, logistiques et financiers à surmonter. Depuis la découverte du virus de l'immunodéficience humaine (VIH) comme cause du SIDA en 1983/84, de multiples vaccins potentiels ont été éprouvés et plus de 70 essais cliniques effectués avec un succès moyen. Jusqu'ici un seul vaccin potentiel est parvenu au stade des essais définitifs sans qu'on observe un niveau d'efficacité particulier. Il faut donc consolider et intensifier tous les efforts internationaux pour améliorer encore les progrès dans ce domaine.

Le Directeur général de l'OMS, le Dr LEE Jong-wook, s'est félicité de l'approbation de cette initiative par le G8 en soulignant que "le Groupement mondial pour un vaccin contre le VIH apportera une dimension politique et financière nouvelle pour relever le défi complexe de la mise au point d'un vaccin sûr et efficace contre le VIH/SIDA".

Le Groupement mondial pour un vaccin contre le VIH renforcera la coordination, l'échange d'informations et la collaboration mondiale entre les chercheurs dans les pays industrialisés et en développement aussi bien dans le secteur privé que dans le secteur public. Il établira un ordre de priorités pour les problèmes scientifiques à traiter, coordonnera les efforts de mise au point de produits et encouragera une meilleure utilisation de technologies fondées sur l'échange d'informations. Les ressources existantes correspondront mieux aux priorités et seront acheminées de manière plus efficace. Les efforts du Groupement permettront aussi de promouvoir une plus grande synergie entre la recherche sur de nouvelles technologies et les efforts mondiaux visant à renforcer les interventions de prévention et de traitement qui existent déjà dans le domaine du VIH/SIDA.

Pour le Dr Peter Piot, Directeur exécutif de l'ONUSIDA, "Le SIDA nous a toujours forcé à envisager les choses de manière différente et cela vaut aussi pour la mise au point d'un vaccin. L'approbation par le G8 du Groupement mondial pour un vaccin contre le VIH donne une impulsion vitale à cet égard en favorisant la planification stratégique, la collaboration et l'investissement mondial des gouvernements et de l'industrie nécessaires à l'effort intensif que suppose la mise au point d'un vaccin contre le VIH mondialement accessible à un prix abordable".

Pour atteindre ces objectifs, le Groupement élaborera un plan stratégique pour la mise au point, la mise à l'épreuve et la production de vaccins potentiels contre le VIH en collaboration avec les principaux partenaires nationaux et internationaux, ainsi qu'avec les fabricants de vaccins. Les partenaires sont notamment le National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID), le Vaccine Research Center aux National Institutes of Health des Etats-Unis (NIH), les Instituts de recherche européens, l'Initiative internationale pour un vaccin contre le SIDA (IAVI), les programmes de vaccination de l'Union européenne et des pays contre le VIH, ainsi que des établissements de recherche de pays en développement.

L'OMS et l'ONUSIDA se sont engagés à appuyer le Groupement en contribuant au renforcement des capacités dans les pays en développement en vue d'essais cliniques au niveau scientifique et éthique le plus élevé et en s'attachant à résoudre d'autres problèmes comme l'accès futur aux vaccins contre le VIH dans le cadre des programmes de prévention, de traitement et de soins concernant le VIH/SIDA.

Sujets connexes


Partager

Pour plus d'informations:

Ms Dominique de Santis
Téléphone: +41 (22) 791 4509

Ms Melinda Henry
Téléphone: +41 (22) 791 2535
Tél. portable: +41 (79) 477 1738
Télécopie : +41 (22) 791 4858
Courriel: henrym@who.int