Centre des médias

Des pays d'Asie et d'Afrique du nord sur le point d'éradiquer la polio annoncent des plans visant à rapidement « riposter » contre les nouveaux cas avec des campagnes de ratissage

Des pays d’Afrique occidentale et centrale annoncent des stratégies d’urgence pour rétablir leur situation après une flambée

Communiqué de presse conjoint OMS/UNICEF/CDC/Rotary International

Selon des données présentées aujourd’hui à Genève par les ministres de la santé des six pays au monde où la polio reste endémique, des pays d’Asie et d’Afrique du nord pourraient éradiquer la polio dans quelques mois, alors que d’autres d’Afrique occidentale et centrale doivent changer de stratégie pour arrêter le virus. Les ministres ont annoncé une stratégie à deux volets visant à accélérer les activités d’éradication dans les deux régions.

Les derniers chiffres indiquant de faibles niveaux de polio records en Asie et en Afrique du nord (seuls 21 cas signalés pour l’ensemble en 2004 contre 94 cas l’an dernier à la même époque), les ministres de la santé d’Afghanistan, d’Égypte et du Pakistan ont annoncé une stratégie accélérée afin de « riposter » rapidement contre chaque nouveau virus. Dans le cadre de cette ambitieuse initiative, chaque nouveau poliovirus observé déclenchera en réponse deux campagnes de vaccination massives sur mesure, ciblant entre un et cinq millions d’enfants, avant que le virus n’ait l’occasion de se propager.

M. M. N. Khan, Ministre fédéral de la santé du Pakistan, a déclaré : « Le Président Musharraf lui-même parraine cette stratégie d’éradication. Nous finirons ce travail cette année ».

Avec de tous temps de faibles niveaux de polio l’Afghanistan, l’Égypte, l’Inde et le Pakistan, quatre des six pays restant endémiques, sont en passe de réaliser l’objectif de fin 2004, date fixée par les gouvernements des pays endémiques le 15 janvier dernier lors de la signature de la « Déclaration de Genève pour l’éradication de la poliomyélite ».

Toutefois des pays d’Afrique occidentale et centrale, notamment le Nigéria et le Niger, auront besoins de stratégies différentes pour porter l’initiative régionale d’éradication au niveau du progrès réalisé cette année en Asie. Après avoir progressé plus rapidement que toute autre région du monde, l’Afrique occidentale et centrale a enregistré un recul, en raison d’une flambée originaire du nord du Nigeria où les campagnes de vaccination sont suspendues depuis août 2003.

La nouvelle stratégie pour l’Afrique prévoit la réintroduction d’une campagne synchronisée de vaccination de masse dans 21 pays, début 2005 au plus tard. Cette stratégie sera complétée, le cas échéant, par des campagnes d’éradication en cas d’importations virales.

Reconnaissant que l’état de Kano, au nord du Nigéria, doit encore reprendre ses activités de vaccination, le Professeur Eyitayo Lambo, Ministre de la santé du Nigéria, a déclaré à la conférence : « Ce mois-ci, un accord a été obtenu et conclu entre le gouvernement de l’état de Kano et les autorités fédérales sur les conditions requises pour le redémarrage des activités de vaccination contre la polio dans l’état de Kano. Ces conditions étant sur le point d'être réunies, nous avons fait les préparatifs nécessaires au soutien de campagnes de rattrapage dans l’état de Kano, en amont d’activités nationales en septembre, octobre et novembre ».

Les principaux partenaires de l’Initiative d’éradication mondiale de la polio ont observé que la propagation du virus depuis Kano vers l’Afrique occidentale et centrale a déjà coûté 25 millions US$ en campagnes d’urgence en réponse à ces réinfections. Les nouvelles activités d’intensification se traduiront par des coûts supplémentaires significatifs.

L’Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite est placée sous l’égide de l’OMS, de Rotary International, des Centers for Disease Control and Prevention des Etats-Unis d’Amérique et de l’UNICEF. Le poliovirus ne circule plus désormais que dans six pays, contre plus de 125 lorsque l’initiative a été lancée en 1988. Les six pays où le poliovirus sauvage autochtone continue de circuler sont : le Nigéria, l’Inde, le Pakistan, le Niger, l’Afghanistan et l’Egypte.

La coalition pour l’éradication de la poliomyélite regroupe des gouvernements des pays touchés par la polio ; des fondations privées (Fondation des Nations Unies, Fondation Bill & Melinda Gates, par exemple) ; des banques de développement (Banque mondiale, par exemple) ; des gouvernements donateurs (Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Canada, Danemark, Etats-Unis d’Amérique, Fédération de Russie, Finlande, France, Irlande, Italie, Japon, Luxembourg, Nouvelle-Zélande, Norvège, Pays-Bas, Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord ) ; la Commission européenne ; des organisations non gouvernementales et humanitaires (Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge, par exemple) et des entreprises partenaires (Aventis Pasteur, De Beers, par exemple). Les bénévoles de pays en développement jouent également un rôle important : 20 millions d’entre eux ont participé aux campagnes de vaccination de masse.

Sujets connexes


Partager

Pour plus d'informations:

Melissa Corkum
Téléphone: +41 22 791 2765
Tél. portable: +41 79 500 6554
Courriel: corkumm@who.int

Mr Oliver Rosenbauer
Téléphone: +41 22 781 3832
Tél. portable: +41 79 500 6530
Courriel: rosenbauero@who.int

Ms Vivian Fiore
Téléphone: +1 847 866 3234
Tél. portable: +34 67 647 2758
Courriel: fiorev@rotaryintl.org

Steven Stewart
Téléphone: +1 404 639 8327
Courriel: znc4@cdc.gov

Mohammad Jalloh
Téléphone: (+1 212) 326-7516
Courriel: mjalloh@unicef.org