Centre des médias

Des organisations qui s’occupent de la santé dans le monde reconnaissent le rôle exceptionnel du Rotary International dans l’action visant a éliminer la poliomyélite dans le monde

Communiqué conjoint OMS/UNICEF/CDC

A l’occasion du 100e anniversaire du Rotary International, l’Initiative pour l’éradication mondiale de la poliomyélite a salué aujourd’hui l’attachement de l’organisation de services humanitaires à éliminer la poliomyélite dans le monde.

Partenaire clef de l’Initiative – principale campagne en faveur de la santé dans le monde à laquelle participent également l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), les Centers for Disease Control and Prevention des Etats-Unis d’Amérique (CDC) et l’UNICEF – le Rotary est le principal bailleurs de fonds privés, au deuxième rang après le Gouvernement des Etats-Unis d’Amérique. Depuis 1985, année de la création par le Rotary du programme PolioPlus, des membres du Rotary ont recueilli au total US$ 600 millions et ont consacré un nombre incalculable d’heures à aider bénévolement à vacciner plus de 2 milliards d’enfants dans 122 pays.

« L’action déployée par le Rotary International pour éradiquer la poliomyélite a encouragé la mise en place d’un partenariat privé-public modèle. En alliant leurs forces, la société civile, le secteur privé, les gouvernements et les institutions internationales ont fait considérablement progresser ce qui apparaissait autrefois comme une tâche impossible » a déclaré le Dr LEE Jong-wook, Directeur général de l’OMS, aux membres du Rotary réunis à Chicago, Illinois, pour les célébrations du centenaire.

La propagation de la poliomyélite pourrait prendre fin cette année. Un peu plus de 1000 cas ont été déclarés en 2004, contre 350 000 en 1988 – soit une réduction de 99 pour cent. Sur les six pays d’endémie restants, quatre pays d’Asie et d’Afrique septentrionale ont enregistré 30 cas au total en 2005. En Afrique occidentale et centrale, trois pays seulement ont signalé des cas cette année : Cameroun, Niger et Nigeria, et ce malgré l’importante épidémie qui s’est abattue sur la région en 2004, provoquant des flambées dans 19 pays précédemment indemnes.

Les pays d’Afrique ont combattu vigoureusement cette épidémie, vaccinant plus de 100 millions d’enfants dans le cadre de campagnes de vaccination synchronisées massives. Les derniers pays précédemment indemnes qui ont enregistré des cas importés sont le Yémen et l’Indonésie, dont les pouvoirs publics organisent des campagnes de vaccination d’urgence pour empêcher la réimplantation du virus.

Grâce à ces efforts, la fin de la poliomyélite semble proche. Un grave déficit financier pourrait toutefois compromettre la réalisation de cet objectif. L’Initiative a besoin de US$ 50 millions en 2005 et de US$ 200 millions en 2006.

« Les membres du Rotary restent l’âme de la campagne d’éradication de la poliomyélite, » a déclaré Ann M. Veneman, Directeur exécutif de l’UNICEF. « A part leur contribution financière inégalée et le nombre incalculable d’heures consacrées bénévolement à l’éradication de la poliomyélite, les membres du Rotary ont aidé à recueillir US$ 1,7 milliard supplémentaire auprès des gouvernements à l’appui de cette cause. »

Lors des célébrations du centenaire du Rotary à Chicago, Illinois, les partenaires ont remis au Rotary une sculpture symbolisant les gouttes de vaccin antipoliomyélitique buccal qui protègent les enfants de la maladie. Le Dr Julie Gerberding, Directeur des CDC, a déclaré : « Le jour où le monde sera déclaré exempt de poliomyéliyte, nous saurons tous que nous le devons au Rotary International. »

Le Rotary International est la première parmi les principales organisations de services humanitaires à but non lucratif. Elle compte 1,2 million de membres actifs, répartis dans plus de 33 000 clubs dans plus de 160 pays. En 1988, une résolution de l’Assemblée mondiale de la Santé a porté création de l’Initiative pour l’éradication mondiale de la poliomyélite.

Note aux rédacteurs :

L’Initiative pour l’éradication mondiale de la poliomyélite est conduite par l’Organisation mondiale de la Santé, le Rotary International, les Centers for Disease Control and Prevention des Etats-Unis d’Amérique et l’UNICEF.

Le virus de la poliomyélite est maintenant présent à l’état endémique dans 6 pays – Nigeria, Inde, Pakistan, Niger, Afghanistan et Egypte – contre 125 lors du lancement de l’Initiative en 1988. La poliomyélite se transmet par contact féco-oral et elle peut être prévenue par un vaccin administré par voie buccale.

La coalition pour l’éradication de la poliomyélite réunit les gouvernements des pays affectés par la poliomyélite ; des fondations du secteur privé (Fondation des Nations Unies, Fondation Bill & Melinda Gates) ; des banques de développement (Banque mondiale) ; des gouvernements donateurs (Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Canada, Danemark, Emirats arabes unis, Espagne, Etats-Unis d’Amérique, Fédération de Russie, Finlande, France, Irlande, Italie, Japon, Luxembourg, Malaisie, Monaco, Norvège, Nouvelle-Zélande, Oman, Pays-Bas, Portugal, Qatar, Royaume Uni, et Suède) ; la Commission européenne ; des organisations humanitaires et non gouvernementales (Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge) et des entreprises (Sanofi Pasteur, De Beers, Wyeth). Vingt millions de bénévoles des pays en développement ont également joué un rôle clef en participant aux campagnes de vaccination de masse.

Partager

Pour plus d'informations:

Sona Bari
OMS/Genève
Téléphone: +41 22 791 1476
Courriel: baris@who.int

Steven Stewart
CDC
Atlanta
Téléphone: +1 404 639 8327
Courriel: znc4@cdc.gov

Claire Hajaj
UNICEF
New York
Téléphone: +1 646 331 4547
Courriel: chajaj@unicef.org