Centre des médias

Déclaration des institutions des Nations Unies a propos des résultats de l'essai en Afrique du Sud sur la circoncision et le VIH

Communiqué de presse OMS/ONUSIDA/UNICEF/FNUAP

VIH : le virus du SIDA
Keystone
Virus de l'immunodéficience humaine (VIH)

Le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA (ONUSIDA), l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) ont pris note avec beaucoup d'intérêt des résultats d'un essai portant sur le lien potentiel existant entre la circoncision de l'homme et un risque plus faible de contracter le VIH. Ces résultats ont été présentés aujourd'hui à la troisième Conférence de la Société internationale sur le SIDA sur le VIH : pathogénèse et traitement, organisée à Rio de Janeiro (Brésil). Cet essai s'est déroulé dans la province de Gauteng en Afrique du Sud, avec des hommes âgés de 18 à 24 ans. Il a été financé par l'Agence Nationale de Recherche sur le SIDA (ANRS) (France).

Bien que l'essai ait donné des résultats prometteurs quant à l'effet protecteur de la circoncision vis-à-vis de l'infection par le VIH, l'ONUSIDA, l'OMS, l'UNICEF et le FNUAP soulignent qu'il faudra poursuivre les recherches pour confirmer la reproductibilité de ces résultats et la possibilité d'en généraliser la signification. Les résultats de deux essais en cours en Ouganda et au Kenya, financés par les Instituts nationaux de la Santé des Etats-Unis d'Amérique, seront particulièrement importants à cet égard pour établir le lien entre la circoncision et le VIH dans divers cadres sociaux et culturels.

Les gouvernements et d'autres parties intéressées devront étudier les résultats de ces essais pour déterminer s'il faut inclure la circoncision dans les interventions de santé publique pour diminuer le risque de transmission du VIH par voie sexuelle.

S'il se confirme que la circoncision est un moyen efficace de réduire pour l'homme le risque de contracter le VIH, cela ne signifie pas pour autant qu'elle permet à elle seule d'éviter l'infection au cours d'un rapport sexuel, ni qu'elle protège les partenaires sexuels. Il sera donc essentiel de l'intégrer dans un train de mesures préventives, comprenant l'usage correct et régulier du préservatif, le changement de comportement ainsi que le conseil et le dépistage volontaire. Aucune nouvelle méthode de prévention ne doit venir affaiblir les comportements et les stratégies de prévention qui existent déjà pour réduire le risque de transmission du VIH.

Bien que les institutions des Nations Unies estiment prématuré de recommander d'inclure dans les programmes de prévention du VIH des services proposant la circoncision, on observe un intérêt accru de la part des gouvernements et du grand public dans un certain nombre de pays africains. Les résultats de l'essai présentés aujourd'hui pourraient faire augmenter la demande pour cette intervention. Les gouvernements devraient donc prendre dès maintenant des dispositions garantissant que les circoncisions sont pratiquées par du personnel qualifié dans un cadre sûr et équipé et avec du matériel stérile pour diminuer la fréquence des complications post-opératoires.

L'ONUSIDA, l'OMS, l'UNICEF, le FNUAP et d'autres organismes internationaux collaborent pour étudier les résultats obtenus par la recherche et leurs conséquences sur la prévention du VIH et les stratégies sanitaires dans le domaine de la santé génésique de l'homme, afin de fournir des orientations et une aide coordonnées, cohérentes et actualisées aux gouvernements et aux autres partenaires du développement.

Partager

Pour plus d'informations:

Luciano Milhomem
Secrétariat de l'ONUSIDA
Tél. portable: +55 61 9976 7828

Jacqueline Daldin
ONUSIDA
Genève
Téléphone: +41 22 791 3501
Courriel: daldinj@unaids.org

Beth Magne-Watts
ONUSIDA
Téléphone: +41 22 791 5074
Courriel: magnewattsb@unaids.org

Klomjit Chandrapanya
OMS Genève
(30 novembre - 1er décembre)
Tél. portable: +266 5886 2173
Courriel: chandrapanyak@who.int

Gerrit Beger
UNICEF
Téléphone: +1 212 326 7116
Courriel: gbeger@unicef.org

Patricia Leidl
FNUAP
New York
Téléphone: +1 212 297 5088
Courriel: leidl@unfpa.org