Centre des médias

Recul de 60% de la morbidité et de la mortalité par rougeole en Afrique depuis 1999

Ted Turner annonce le versement de $20 millions par la Fondation pour les Nations Unies à l’initiative contre la rougeole pendant ces quatre prochaines années

Becton, Dickinson and Co. renforce son partenariat avec la Croix-Rouge américaine à l’appui de l’initiative contre la rougeole

Communiqué conjoint OMS/UNICEF/Croix-Rouge américaine/Fondation des Nations Unies/CDC

Réunis cette semaine à New York à l’occasion du Sommet mondial pour la santé organisé par TIME Magazine, les partenaires de l’initiative contre la rougeole font état des immenses progrès de la lutte antirougeoleuse réalisés en Afrique. Grâce, surtout, au soutien technique et financier de l’initiative contre la rougeole et à la détermination des gouvernements africains, plus de 200 millions d’enfants africains ont été vaccinés contre la rougeole et un million de vies ont été sauvées depuis 1999. Le nombre des cas et des décès par rougeole a baissé de 60 % et ce en raison de l’amélioration des activités de vaccination systématique et supplémentaire en Afrique. Les partenaires fondateurs de l’initiative contre la rougeole sont la Croix-Rouge américaine, la Fondation pour les Nations Unies, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), l’UNICEF et les Centres for Disease Control and Prevention (CDC).

« C’est là une avancée majeure de la santé publique », a déclaré le Dr LEE Jong-wook, Directeur général de l’OMS. « Nous devons ces résultats au travail acharné et à la mobilisation des gouvernements des pays prioritaires à forte mortalité rougeoleuse et de tous nos partenaires de l’initiative contre la rougeole, mus par un objectif commun – réduire la mortalité par rougeole. Continuons sur cette lancée. »

Ted Turner, Président de la Fondation pour les Nations Unies, a également annoncé que la Fondation s’engageait à verser US $20 millions à l’initiative contre la rougeole au cours de ces quatre prochaines années, ce qui portera à plus de US $57 millions son appui financier à l’initiative depuis 2001. La Fondation pour les Nations Unies a commencé à œuvrer pour la santé dans le monde en collaborant à la campagne d’éradication de la poliomyélite puis elle a contribué à l’édification du partenariat contre la rougeole, inspiré de cette structure.

« La rougeole est presque oubliée en Amérique mais elle est l’une des maladies qui fait le plus grand nombre de victimes chez les enfants en Afrique, » a rappelé Ted Turner. « C’est la raison pour laquelle la Fondation pour les Nations Unies s’engage à verser US $20 millions à l’initiative contre la rougeole sur les quatre années à venir. Ces fonds, nous l’espérons, aideront à mobiliser davantage de partenaires et de défenseurs de cette cause. La réduction de la mortalité rougeoleuse due à l’initiative est une réussite éclatante et nous ne pouvons nous arrêter maintenant. Forts des réalisations de l’initiative en Afrique, nous devons utiliser ces campagnes pour distribuer des moustiquaires contre le paludisme et étendre nos activités à d’autres zones en proie à la rougeole, en Asie notamment. »

La rougeole est l’une des maladies évitables par la vaccination qui tue le plus d’enfants dans le monde. En 2003, plus de 500 000 personnes – dont 470 000 enfants de moins de 5 ans – ont succombé à cette maladie. La moitié de ces décès sont survenus en Afrique. Il existe depuis plus de quarante ans un vaccin sûr, très efficace qui protège un enfant contre la rougeole pour moins de US $1. Pourtant, la maladie menace encore des millions d’enfants.

Pour Ann M. Veneman, Directeur général de l’UNICEF, le succès extraordinaire de l’initiative contre la rougeole a permis d’avancer sur la voie de la réalisation de l’objectif du Millénaire pour le développement lié à la mortalité des enfants. Après l’Afrique, les mêmes résultats pourront être obtenus en Asie, où l’on compte plus de 180 000 décès.

« La réduction de la mortalité chez les enfants passe par la lutte contre la rougeole », a déclaré Mme Veneman. « En étendant cette initiative à un plus grand nombre d’enfants et en utilisant les campagnes antirougeoleuses pour dispenser d’autres services de santé salvateurs, nous sauverons beaucoup plus de vies encore dans les années à venir. »

Depuis 2001, l’initiative contre la rougeole a mobilisé plus de US $144 millions et aidé plus de 40 pays d’Afrique à mener à bien des campagnes de vaccination antirougeoleuse de qualité. Ces campagnes associent des gouvernements nationaux, des agents de santé, des bénévoles et des communautés dont l’action coordonnée vise, en quelques jours ou quelques semaines, à vacciner contre la rougeole tous les enfants de la tranche d’âge cible.

« La Croix-Rouge américaine est fière de participer à l’initiative contre la rougeole et de collaborer avec des partenaires prestigieux dont chacun contribue dans une mesure importante à donner à chaque enfant exposé la possibilité d’être vacciné. La Croix-Rouge américaine a pour mission de sauver des vies, en cas de catastrophe naturelle, de famine ou de maladies infectieuses. Avec l’initiative contre la rougeole, c’est exactement ce à quoi nous nous employons. Nous tenons à remercier Becton Dickinson and Co. (BD) qui a apporté à notre mission un soutien exceptionnel. L’initiative contre la rougeole a pu administrer des vaccins pour moins de un dollar par enfant. Si la perfection n’est pas de ce monde, notre solde budgétaire est néanmoins positif, nous avons déjà atteint nos cibles et nous sommes en avance sur notre calendrier, » a déclaré Marsha J. Evans, Présidente et Directrice générale de la Croix-Rouge américaine.

L’entreprise transnationale de technologie médicale BD a en outre annoncé qu’elle portait à US $1,7 million le montant de sa collaboration avec la Croix-Rouge américaine pour soutenir l’initiative contre la rougeole. « Nous sommes fiers de renforcer nos liens avec la Croix-Rouge américaine au profit de l’initiative contre la rougeole », a déclaré Edward J. Ludwig, Président et Directeur général de BD. « Nous avons la même détermination : sauver la vie de nombreux enfants grâce à une vaccination de qualité. Par cette collaboration avec la Croix-Rouge américaine nous mettrons nos compétences au service de la campagne et ferons bénéficier les personnels soignants et l’ensemble de la communauté de l’instruction et de la formation qui leur font défaut. »

« L’initiative contre la rougeole et les autres investissements en faveur de la vaccination, s’ils aident à sauver des vies, contribuent aussi à la création d’économies, » a déclaré Bo Stenson de l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (GAVI). « Selon une étude réalisée récemment par l’Ecole de santé publique de Harvard, les experts en matière de développement ont généralement sous-estimé jusqu’ici l’importance économique de la vaccination. Investir dans la santé des enfants ne revient pas seulement à se montrer bienveillant, comme il se doit,c’est aussi une action avisée qui rapportera des dividendes aux générations futures – réussite scolaire, productivité professionnelle, revenus et économies. »

Ultérieurement, l’initiative contre la rougeole conduira de nouvelles campagnes de vaccination de suivi en Afrique, étendra les campagnes de vaccination en Asie et poursuivra les « campagnes intégrées pour la santé des enfants » dans le cadre desquelles les agents de santé vaccinent contre la rougeole et distribuent en même temps des moustiquaires imprégnées d’insecticide (contre le paludisme), de la vitamine A et des vermifuges et vaccinent contre la poliomyélite.

Des campagnes intégrées pilotes ont déjà été menées au Ghana et en Zambie et le Togo a organisé sa première campagne nationale intégrée en décembre 2004. L’évaluation effectuée au terme de la campagne a montré que plus de 90 % des enfants qui remplissaient les conditions requises ont été vaccinés contre la rougeole et contre la poliomyélite et ont bénéficié de la distribution de vermifuges et de moustiquaires. « Une campagne de vaccination se prête parfaitement à d’autres interventions salvatrices, » a déclaré le Dr Julie Gerberding, Directeur des Centres for Disease Control and Prevention. « La campagne du Togo montre à quel succès sur le terrain peut aboutir une démarche innovante. Des campagnes fondées sur des actions multiples – médicaments, moustiquaires, éducation sanitaire – devraient être menées dans de nombreux pays. Des millions de décès d’enfants seraient ainsi évités. »

L’initiative contre la rougeole organisera une tournée médiatique au Bénin à l’occasion de la campagne de vaccination antirougeoleuse du 12 au 18 décembre 2005. La campagne béninoise marquera l’aboutissement d’un programme de cinq ans dont l’objectif était de réduire la mortalité par rougeole en vaccinant 200 millions d’enfants et en sauvant 1,2 million de vies. Les représentants des médias pourront se rendre aux côtés des partenaires de l’initiative à la rencontre de médecins, de mères et d’enfants qui ont tous connu une personne atteinte de la rougeole et souvent vu mourir des proches. Les journalistes se rendront dans des postes de vaccination temporaires dans tout le pays ; des étudiants joueront des sketches et chanteront des chansons sur le thème de la rougeole ; des gouttes de vitamine A seront administrées aux enfants de moins de cinq ans ; et les représentants des médias rencontreront également des milliers de volontaires de la Croix Rouge béninoise qui se rendent de maison en maison, sur les marchés et le long des pistes pour faire connaître les possibilités de vaccination gratuites. Pour de plus amples informations sur cette tournée médiatique, veuillez contacter Julie Irby au 202 439 0722 ou à l’adresse irbyj@usa.redcross.org.


Lancée en février 2001, l’initiative contre la rougeole (www.measlesinitiative.org) est un partenariat constitué en vue de réduire la mortalité par rougeole. L’initiative est dirigée par la Fondation pour les Nations Unies, la Croix Rouge américaine, les Centres for Disease Control and Prevention, l’UNICEF et l’Organisation mondiale de la Santé. La clé du succès de l’initiative contre la rougeole est un partenariat étendu entre institutions publiques et privées, et notamment des partenaires clés tels que la Fédération internationale des Sociétés de la Croix Rouge et du Croissant Rouge, l’Agence canadienne de Développement international (CIDA), Becton, Dickinson et Compagnie (BD), la Fondation Bill et Melinda Gates, la Church of Jesus Christ and Latter Day Saints, l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (GAVI) et les pays et gouvernements touchés par la rougeole. Si l’action de l’initiative contre la rougeole est surtout axée sur l’Afrique où surviennent la majorité des décès par rougeole, les différents partenaires travaillent également dans le cadre d’un large éventail d’initiatives dans le monde, y compris pour lutter contre la rougeole et dispenser d’autres services de vaccination ailleurs qu’en Afrique.

Partager

Pour plus d'informations:

Elizabeth Alexander
UNF
Washington, DC
Téléphone: +1 202 778 1622

Erica Kochi
UNICEF
New York
Téléphone: +1 212 326 7785
Courriel: ekochi@unicef.org

Julie Irby
American Red Cross
Washington, DC
Téléphone: +1 202 439 0722

Hayatee Hasan
Responsable technique, département Vaccination
vaccins et produits biologiques
OMS, Genève
Téléphone: +41 22 791 2103
Télécopie : +41 22 791 4193
Courriel: hasanh@who.int

Steven Stewart
CDC
Atlanta
Téléphone: +1 404 639 8327
Courriel: znc4@cdc.gov

Colleen White
BD
New Jersey
Téléphone: +1 201-847-5369

Nicole King
GAVI
Washington, DC
Téléphone: + 1 202 478 1041