Centre des médias

L'Organisation mondiale de la Santé publie de nouvelles normes de croissance de l'enfant

Ces normes confirment que tous les enfants du monde ont le même potentiel de croissance

Les Nouvelles normes internationales de croissance des nourrissons et des jeunes enfants publiées aujourd'hui par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) fournissent pour la première fois des indications sur la façon dont tous les enfant du monde devraient grandir.

Ces nouvelles normes de croissance de l'OMS confirment que quel que soit l'endroit du monde où ils naissent les enfants ont le potentiel d'atteindre les mêmes niveaux de taille et de poids pour autant qu'ils bénéficient du meilleur départ possible dans la vie. Il existe naturellement des différences entre les enfants, mais la croissance moyenne est remarquablement similaire au sein de vastes populations, tant sur le plan régional que mondial. Ainsi, par exemple, les enfants se développent de la même manière en Inde, en Norvège et au Brésil lorsqu'ils bénéficient de conditions de croissance saines dans les premiers temps de leur vie. Les nouvelles normes prouvent que les différences dans la croissance des enfants jusqu'à l'âge de cinq ans sont davantage influencées par la nutrition, les pratiques d'allaitement, l'environnement et les soins de santé que par la génétique et l'origine ethnique.

Grâce à ces nouvelles normes, les parents, les médecins, les décideurs politiques et les défenseurs des enfants sauront quand les besoins des enfants en matière de nutrition et de soins de santé ne sont pas satisfaits. La malnutrition, l'excès pondéral et l'obésité, ainsi que d'autres troubles de la croissance pourront alors être détectés et traités à un stade précoce.

"Les Normes de l'OMS en matière de croissance de l'enfant constituent un nouveau moyen de donner à tous les enfants les meilleures chances de se développer au cours des années les plus importantes pour leur croissance," a déclaré le Dr LEE Jong-wook, Directeur général de l'OMS. "A cet égard, cet instrument permettra de réduire la mortalité et les maladies qui frappent les nourrissons et les jeunes enfants."

Les nouvelles Normes sont le fruit d'une étude approfondie lancée par l'OMS en 1997 pour élaborer une méthode internationale normalisée pour évaluer la croissance physique, l'état nutritionnel et le développement moteur des tous les enfants de la naissance à l'âge de cinq ans. L'OMS et son principal partenaire, l'Université des Nations Unies, ont lancé une Etude de référence multi-centre de la croissance (MGRS) sous la forme d'un projet communautaire mis en œuvre dans plusieurs pays et portant sur plus de huit mille enfants du Brésil, des Etats-Unis d'Amérique, du Ghana, de l'Inde, de Norvège et d'Oman.

Les enfants de l'étude ont été choisis sur la base d'un environnement optimal pour une croissance normale: pratique de nutrition recommandées pour les nourrissons et les jeunes enfants, soins de santé de qualité, mères non fumeuses et autres facteurs assurant une bonne santé.

Depuis la fin des années 1970, la référence de croissance établie par le National Center for Health Statistics / l'OMS était utilisée pour suivre la croissance des enfants. Elle reposait sur des données recueillies à partir d'un échantillon limité d'enfants des Etats-Unis. Cette référence de croissance contenait certaines insuffisances techniques et biologiques qui la rendaient moins appropriée pour suivre l'évolution rapide et changeante de la croissance de la petite enfance. Elle ne décrivait que la manière dont les enfants grandissaient dans une région donnée du monde et à un moment donné mais ne constituait pas une base suffisante d'évaluation selon les normes internationales.

Les nouvelles normes utilisent l'enfant nourri au sein comme référence de croissance et de développement. Cela permet d'introduire pour le première fois de la cohérence entre les instruments utilisés pour mesurer la croissance et les lignes directrices nationales et internationales en matière d'alimentation infantile qui recommandent l'allaitement maternel comme source optimale de nutrition durant la petite enfance. Il sera désormais possible d'évaluer et de mesurer avec précision l'allaitement maternel et l'alimentation complémentaire.

"Les Normes de croissance de l'OMS constituent un nouvel outil important pour assurer les meilleurs soins de santé et la meilleure nutrition à tous les enfants du monde," a déclaré le Dr. Adenike Grange, Président de l'Association internationale de pédiatrie (AIP). Le Dr. Jane Schaller, Directeur exécutif de l'AIP a ajouté, "Nous encourageons toutes les Associations et sociétés de pédiatrie membres de l'AIP de tous les pays et régions du monde à adopter et à utiliser ces normes dans le meilleur intérêt de tous les enfants et de promouvoir l'adoption de ces normes par leurs gouvernements."

La première série de courbes de croissance à être publiée comporte des indicateurs de croissance tels que le poids par rapport à l'âge, la taille par rapport à l'âge et le poids par rapport à la taille. Pour la première fois il existe désormais un indice de masse corporelle (IMC) standard pour les enfants jusqu'à cinq ans, ainsi que des normes concernant les six stades clé du développement moteur tels que station assise, station debout et marche.

"Les nouvelles normes sont importantes pour les parents, les professionnels de santé et les autres dispensateurs de soins car elles leur permettent d'évaluer la croissance et le développement des enfants individuellement et au niveau de la population dans son ensemble," a déclaré le Dr Cutberto Garza (Boston College, Etats-Unis d'Amérique, Directeur du Programme d'alimentation et de nutrition de l'Université des Nations Unies, qui a dirigé l'étude de référence multi-centre de la croissance

Dès le 27 avril 2006, les Etats Membres de l'OMS et d'importants décideurs de la santé tels que les associations pédiatriques nationales, auront accès aux Normes de l'OMS en matière de croissance de l'enfant sur le site www.who.int/childgrowth.


NOTE AUX REDACTEURS

Des échantillons des courbes des Normes de croissance de l'enfant sont disponibles au format .pdf (sous embargo jusqu'à jeudi 27 avril, à 1200 GMT) à: www.who.int/nutrition/media_page

D'autres documents destinés aux medias, tels qu'articles de fond, photos et graphiques, ainsi que des informations sur la manière d'obtenir des images vidéos sont disponibles sur le site susmentionné. On y trouvera aussi le texte complet de la déclaration d'approbation de l'Association internationale de pédiatrie.

Pour plus d'informations:

Sharad Agarwal
Responsable de la communication
Nutrition, santé et développement, OMS Genève
Téléphone: +41 22 791 19 05
Tél. portable: +41 79 509 0686
Courriel: agarwals@who.int

Jane McElligott
Conseillère en communication
Maladies non transmissibles et santé mentale, OMS Genève
Téléphone: +41 22 791 33 53
Tél. portable: +41 79 477 17 40
Courriel: mcelligottj@who.int

Partager