Centre des médias

La Bloomberg Family Foundation fait don de 9 millions de dollars à l’OMS pour un programme de sécurité routière

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé aujourd’hui que la Bloomberg Family Foundation allait verser 9 millions de dollars au profit d’une nouvelle initiative consistant à expérimenter des politiques et des programmes de prévention routière pour protéger la vie des usagers de la route partout dans le monde. Les projets prévus au Mexique et au Viet Nam contribueront à réduire sensiblement les décès, les traumatismes et les incapacités imputables aux accidents de la circulation, problème de santé publique auquel trop peu de fonds ont été consacrés jusqu’à présent.

Les accidents de la route font près de 1,2 million de morts et jusqu’à 50 millions de blessés par an, principalement dans les pays à revenu faible ou moyen. Ils sont la première cause de décès des 10-24 ans dans le monde. La plupart de ces jeunes victimes sont des piétons, des conducteurs de deux-roues ou des usagers des transports publics.

En plus des souffrances qu’ils causent, les accidents de la route grèvent les économies: dans les pays à revenu faible ou moyen, leur coût dépasse le montant de l’aide annuelle au développement que ces pays reçoivent. Si l’on ne fait rien, le nombre de morts et de blessés sur les routes augmentera probablement encore dans la plupart des régions du monde du fait de la motorisation croissante; on prévoit que les accidents de la route deviendront d’ici 2030 la huitième cause de décès .

La nouvelle initiative de prévention des accidents de la circulation versera 9 millions dollars à l’OMS au cours des deux prochaines années pour appliquer certaines des mesures concrètes qui ont permis de réduire considérablement le nombre de morts et de blessés sur les routes dans de nombreux pays. Des programmes de prévention seront testés au Mexique et au Viet Nam dans le but d’inciter à utiliser le casque, la ceinture de sécurité et les dispositifs de retenue pour enfants, de dissuader de conduire en ayant bu et de rendre plus visibles les piétons, les conducteurs de deux-roues.

Les stratégies déployées consisteront notamment à développer les moyens dont disposent les législateurs et les responsables de la santé publique, à former les forces de police pour qu’elles fassent mieux respecter la loi et à soutenir le travail de prévention des organisations non gouvernementales. On s’attachera aussi à sensibiliser l’opinion publique au problème des accidents de la route et à prendre des mesures qui incitent à utiliser les équipements de protection comme le casque et les dispositifs de retenue pour enfants.

De vastes programmes de sécurité routière de ce type peuvent sauver de nombreuses vies; de plus, leur expérimentation dans ces deux pays aura sans doute des retombées dans les pays voisins confrontés aux mêmes problèmes.

Les fonds financeront aussi l’établissement d’un rapport sur la sécurité routière dans le monde qui présentera pays par pays une série de données standard comme l’incidence des accidents; l’existence d’une législation sur la ceinture de sécurité, le port du casque, les limitations de vitesse et l’alcoolémie; la fréquence du port de la ceinture et du casque; et l’existence d’un plan d’action national pour la sécurité routière. Les données seront recueillies dans les pays par les instances gouvernementales, les organisations non gouvernementales et les établissements d’enseignement. Le rapport fournira des arguments utiles pour plaider la cause de la sécurité routière et attirer des investissements aux niveaux national et international.

L’OMS remercie la Bloomberg Family Foundation pour ce don d’une grande importance pour une initiative qui sauvera des vies. Grâce à cet apport, l’OMS pourra mieux seconder les pays dans les efforts qu’ils font en matière de sécurité routière, notamment en vue d’appliquer les recommandations du Rapport mondial sur la prévention des traumatismes dus aux accidents de la circulation publié en 2004.

Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Laura Sminkey
Chargée de communication
OMS, Genève
Tél.: +41 22 791 4547
Portable: +41 79 249 3520
Courriel: sminkeyl@who.int

Partager