Centre des médias

L’OMS publie un guide destiné à améliorer la qualité de vie des personnes âgées en ville

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) publie aujourd’hui le premier guide mondial des villes-amies des aînés. Ce guide, fruit de consultations menées auprès de personnes âgées dans 33 villes de 22 pays, énumère les principales caractéristiques physiques et sociales et les principaux services qui font qu’une ville est bien adaptée au mode de vie des personnes âgées. L’étude a été menée dans de nombreuses villes et métropoles régionales, dont Istanbul, Londres, Melbourne, Mexico, Moscou, Nairobi, New Delhi, New York, Rio de Janeiro, Shanghai et Tokyo.

Le Guide mondial des villes-amies des aînés est présenté le 1er octobre 2007 simultanément à Londres et à Genève à l’occasion de la Journée internationale pour les personnes âgées. D’autres manifestations auront lieu les dix jours suivants à Buenos Aires, New York et Rio de Janeiro. Les villes qui ont collaboré au projet de l’OMS ont l’intention de supprimer les obstacles qui ont été recensés et beaucoup d’autres villes s’apprêtent à adopter le guide. Sous l’impulsion de New York, d’autres villes étudient comment améliorer le cadre de vie des personnes âgées pour attirer des populations migrantes d’un certain âge.

Selon Mme Daisy Mafubelu, Sous-Directeur général de l’OMS chargé de la santé familiale et communautaire, "si les villes sont adaptées au mode de vie des personnes âgées, les populations de tous âges en profitent et l’OMS est déterminée à diffuser le guide dans le monde entier et à favoriser son utilisation".

Destiné aux urbanistes

Principalement destiné aux urbanistes, ce guide aidera aussi les personnes âgées à déterminer si leurs conditions de vie se sont améliorées dans la ville où elles habitent. Le guide s’articule autour de «feuilles de route» récapitulant toutes les caractéristiques propres à une ville adaptée aux personnes âgées, par exemple: existence d’espaces verts et de voies piétonnières, bancs publics en nombre suffisant, bien situés, bien entretenus et sûrs, toilettes publiques propres, sûres, accessibles aux handicapés et bien indiquées.

En outre, dans une ville adaptée au mode de vie des personnes âgées:

  • les trottoirs sont bien entretenus et bien éclairés;
  • les bâtiments sont faciles d’accès pour les personnes handicapées;
  • les chauffeurs de bus attendent que les passagers soient assis avant de démarrer et il y a des sièges réservés en priorité aux personnes âgées dans les autobus;
  • il y a suffisamment de places de stationnement réservées aux personnes handicapées;
  • les logements sont intégrés dans la communauté et adaptés à la modification des besoins et des capacités liée au vieillissement;
  • les informations ne sont pas communiquées par des répondeurs automatiques mais en tête-à-tête;
  • les messages écrits sont rédigés dans une langue simple et sont faciles à lire;
  • les services publics et les commerces sont à proximité de là où les gens habitent plutôt que regroupés à la périphérie;
  • il existe une culture du respect des personnes âgées.

Le vieillissement de la population se confirme. La proportion des plus de 60 ans dans la population mondiale devrait être multipliée par deux, passant de 11 % en 2006 à 22 % en 2050. Parallèlement, l’urbanisation s’accentue: en 2007, plus de la moitié de la population mondiale habite en ville et ce devrait être le cas de trois personnes sur cinq d’ici 2030.

Cette évolution est beaucoup plus rapide dans les pays en développement: les personnes âgées sont actuellement environ deux fois plus nombreuses dans ces pays que dans les pays développés. En 2050, près de 80 % des personnes âgées vivront dans des régions moins développées.

Selon le Dr Alex Kalache, Directeur du programme Vieillissement et qualité de vie de l’OMS, "la plupart des personnes âgées habitent en ville et cette tendance va s’accentuer. Aujourd’hui, dans les pays développés, environ 75 % des personnes âgées habitent en milieu urbain et cette proportion devrait atteindre 80 % en 2015. Plus spectaculaire encore, dans les pays en développement, le nombre de personnes âgées habitant en ville devrait dépasser 908 millions en 2050, contre 56 millions en 2000".

Le guide est déjà utilisé dans plusieurs régions du monde afin de rendre les villes plus accueillantes pour les personnes âgées. Des réseaux sont mis en place au Brésil, au Canada, au Japon, en Espagne, au Royaume-Uni, dans la région des Caraïbes et au Moyen-Orient.

Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Mme Carla Salas-Rojas
Chargée de communication
Vieillissement et qualité de vie
OMS, Genève
Tél.: +41 22 791 4944
Portable: +41 76 368 7114
Courriel: salasrojasc@who.int

Mr Christopher Powell
Conseiller en communication
Santé familiale et communautaire
OMS, Genève
Tél:. +41 22 791 2228
Portable: +41 79 217 3425
Courriel: powellc@who.int

Partager