Centre des médias

Nouveau dispositif de lutte contre la pénurie de traitements antituberculeux: 750 000 personnes en bénéficieront

Le Service pharmaceutique mondial (GDF: Global Drug Facility) du partenariat Halte à la tuberculose et UNITAID ont annoncé aujourd'hui une collaboration avec 19 pays* pour résoudre les problèmes de pénurie des médicaments antituberculeux qui mettent potentiellement des vies en danger. L'initiative fournira ces médicaments aux pays qui étendent leurs efforts pour lutter contre la tuberculose et ont obtenu confirmation de l'appui du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme ou d'autres donateurs pour l'avenir, mais qui ne sont pas capables, pour l'instant, de satisfaire totalement leurs besoins.

"Cette collaboration va nous permettre de fournir les médicaments à plus de 750 000 personnes qui, autrement, n'auraient pas pu avoir leur traitement ou celui-ci aurait pu être interrompu par manque de médicaments," explique le Dr Marcos Espinal, Secrétaire exécutif du partenariat Halte à la tuberculose. "La meilleure arme dont nous disposons pour prévenir l'apparition de tuberculoses pharmacorésistantes consiste à fournir les médicaments antituberculeux à ceux qui en ont besoin et à veiller à ce qu'ils aillent au bout de leur traitement."

Ce projet, limité aux traitements antituberculeux pour les patients dont la maladie n'est pas résistante aux thérapies standards, prévoit également la constitution de réserves d'antituberculeux à disposition des pays pour surmonter les pénuries en cas d'urgence humanitaire ou de moyens insuffisants pour planifier les commandes.

"Cette initiative permettra de sauver des vies et c'est notre première priorité. Mais elle aura un second avantage important: rendre le marché plus prévisible, ce qui stabilisera ou même, espérons-le, réduira les prix de ces médicaments indispensables," a déclaré le Dr Jorge Bermudez, Secrétaire exécutif d'UNITAID.

Le Dr Michel Kazatchkine, Directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme se félicite de la collaboration du Service pharmaceutique mondial et d'UNITAID: "ces deux organismes vont fournir un service de dépannage vital dans les pays confrontés à des pénuries d'antituberculeux, pendant qu'ils prennent des mesures pour améliorer la gestion de leurs programme de lutte et assurer un approvisionnement continuel pour ces traitements," a-t-il expliqué.

Le Service pharmaceutique mondial fournira des médicaments antituberculeux, du matériel et une assistance technique directe à 19 pays. UNITAID a promis 26,8 millions USD à l'initiative, ce qui permettra d'approvisionner les pays pour la fin de 2007 et toute l'année 2008.

"L'OMS se félicite de la collaboration entre UNITAID, le Service pharmaceutique mondial et les Etats Membres, dont d'autres devraient s'inspirer pour intensifier la lutte contre une maladie pour laquelle on recense 8,8 millions de nouveaux cas et 1,6 million de décès par an," a déclaré le Dr Mario Raviglione, Directeur à l'OMS du département Halte à la tuberculose.

* Note aux rédactions

Le projet conjoint du Service pharmaceutique mondial et d'UNITAID fournira des médicaments antituberculeux de première intention dans les pays suivants: Bangladesh, Bosnie-Herzégovine, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Gambie, Guinée, Iraq, Kenya, Madagascar, Mali, Mozambique, Myanmar, Niger, Nigéria, Ouganda, Rwanda, Tadjikistan et Togo.

Le Service pharmaceutique mondial (GDF: Global Drug Facility) est la branche du partenariat Halte à la tuberculose qui fournit aux pays les médicaments et le matériel nécessaire pour diagnostiquer et traiter les adultes et les enfants atteints de tuberculose simple ou pharmacorésistante. À côté de l'approvisionnement en médicaments, il fournit aussi une assistance technique directe pour la gestion pharmaceutique. Le partenariat Halte à la tuberculose, hébergé par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) à Genève (Suisse), est un réseau de plus de 500 organisations internationales, pays, associations de patients, donateurs du secteur public et du secteur privé et organisations non gouvernementales et gouvernementales qui travaillent ensemble pour éliminer la tuberculose.

UNITAID est une initiative lancée en septembre 2006 par le Brésil, le Chili, la France, la Norvège et le Royaume-Uni pour contribuer à la généralisation de l'accès aux traitements dans les pays en développement contre le VIH/sida, le paludisme et la tuberculose en obtenant des réductions de prix pour les médicaments et les diagnostics de qualité, pour l'instant inabordables dans la plupart des pays en développement, et en accélérant le rythme avec lequel ils sont mis à la disposition des populations grâce à des mécanismes novateurs de financement, comme des taxes sur les billets d'avion.

Pour de plus amples informations, veuillez prendre contact avec:

Judith Mandelbaum-Schmid
Chargée de communication, partenariat Halte à la tuberculose
Tél.: +41 22 791 2967
Portable: +41 79 254 6835
Courriel: schmidj@who.int

Audrey Quehen
Chargée de communication, UNITAID
Tél.: +41 22 791 1437
Courriel: quehena@who.int

Partager