Centre des médias

Les crises sanitaires accentuent le désespoir humanitaire en Éthiopie

Communiqué de presse

L'aggravation de la malnutrition et la menace de flambées épidémiques exacerbent la crise humanitaire en Ethiopie. L'Organisation mondiale de la Santé collabore avec le gouvernement éthiopien et les partenaires de santé pour venir en aide aux 4.6 millions de personnes qui ont un besoin d'aide alimentaire d'urgence dans tout le pays.

Le nombre de ceux qui ont besoin d'aide alimentaire augmente sensiblement en Ethiopie et les risques sanitaires sont exacerbés par la crise alimentaire mondiale, par les effets de la sécheresse sur la production agricole et par la faiblesse du système de santé de ce pays. Au cours des prochains mois la saison des pluies devrait de nouveau provoquer des inondations importantes, accroissant la perte de récoltes et le risque de maladies.

"En termes humanitaires la situation est inacceptable," a déclaré le Dr Eric Laroche, Sous directeur général de l'OMS responsable des interventions sanitaires en cas de crise. "La santé de millions d'Ethiopiens se dégrade de jour en jour et la communauté internationale doit agir pour aider le gouvernement de ce pays à atténuer cette terrible souffrance."

Rien que dans trois régions (Somali, SNNP et Oromiya oriental), le nombre des centres d'alimentation gérés par le gouvernement est passé de 200 il y a trois mois à 605 aujourd'hui. Quelque 75 000 enfants de moins de 5 ans ont besoin d'un soutien thérapeutique et nutritionnel supplémentaire. L'OMS, l'UNICEF et leurs partenaires des organisations non gouvernementales apportent leur aide à ces centres.

Les autres lacunes importantes qui affectent la santé et la vie des populations sont le manque d'accès à l'eau potable, les pénuries de médicament et de fournitures médicales ainsi que l'insuffisance des ressources humaines. Les zones touchées par ces pénuries courent également un grand risque de flambées épidémiques de maladies diarrhéiques, de rougeole et de méningite. Des cas de diarrhée aqueuse aiguë ont été enregistrés dans 16 districts et des flambées de méningite cérébrospinale dans 37 districts. Plus de 7000 cas de rougeole ont été enregistrés dans 38 districts.

L'OMS collabore avec ses partenaires du gouvernement fédéral et des gouvernements régionaux, des organismes des Nations Unies et des organisations non gouvernementales

  • pour assurer de meilleurs services de santé et de nutrition dans toute l'Ethiopie grâce au recours à des équipes mobiles;
  • pour déployer des médicaments, des fournitures médicales et alimentaires ainsi que du personnel d'intervention d'urgence dans les zones affectées;
  • pour planifier le déroulement de programmes de traitement ambulatoire et
  • pour renforcer les systèmes de surveillance des maladies et de l'état nutritionnel afin de permettre une riposte rapide.

Les interventions consistent notamment à:

  • renforcer la surveillance des maladies et de l'état nutritionnel, en particulier de la malnutrition aiguë sévère afin de permettre une réaction critique;
  • pévenir la rougeole par des activités de vaccination, accompagnée notamment par une supplémentation en vitamine A. La première phase des activités de vaccination supplémentaires a couvert plus de 95% de la population;
  • former et appuyer les personnels de santé et renforcer les systèmes pour répondre aux besoins sanitaires;
  • promouvoir des activités de traitement de l'eau et de promotion de l'hygiène et de l'assainissement pour enrayer la propagation de la diarrhée aqueuse aiguë et d'autres maladies transmissibles;
  • assurer l'approvisionnement en médicaments et en fournitures médicales dont les services de santé et les programmes d'alimentation thérapeutique ont un urgent besoin.
Pour de plus amples informations veuillez contacter:

Paul Garwood
Chargé de communication
Interventions sanitaire en cas de crise
OMS, Genève
Tél.: +41 22 791 3462
Portable: +41 794 755546
Courriel: garwoodp@who.int

Sam Ajibola
Chargé de communication
Bureau régional de l'OMS pour l'Afrique
Tél.: +47 241 39387
Portable: +242 653 70 22
Courriel: ajibolas@afro.who.int

Partager