Centre des médias

Sir Liam Donaldson envoyé spécial de l’OMS pour la sécurité des patients

Communiqué de presse

Le Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le Dr Margaret Chan, a nommé le professeur Liam Donaldson envoyé spécial de l’OMS pour la sécurité des patients. Dans ce rôle, Sir Liam Donaldson, qui a été Chief Medical Officer en Angleterre de 1998 à 2010, aidera l’Organisation à promouvoir la sécurité des patients en tant que priorité mondiale de la santé publique.

Plus spécifiquement, il mobilisera l’appui politique pour le programme OMS Sécurité des patients auprès des dirigeants du secteur de la santé dans le monde entier et auprès des principaux donateurs, organisations caritatives et gouvernements pour les activités prioritaires sur les questions de sécurité des patients aux niveaux national et international. Il conseillera le Directeur général de l’OMS sur les questions stratégiques dans ce domaine et proposera des actions et des collaborations stratégiques au niveau mondial.

Garantir aux patients des soins sûrs et de qualité

«Avec cette désignation, l’OMS signale l’importance de garantir aux patients des soins sûrs et de qualité dans le monde entier, a déclaré le Directeur général, Margaret Chan. Après avoir été une petite initiative spécialisée au sein de l’OMS, le Programme Sécurité des patients a évolué, grâce à l’appui et à l’autorité intellectuelle de Sir Liam Donaldson, pour devenir un plaidoyer mondial et une communauté scientifique, avec des activités dans plus de 140 pays et dans les six régions de l’OMS. Il est en passe de s’étendre encore plus.»

Des centaines de millions de patients affectés

Chaque année dans le monde, des centaines de milliers de patients subissent des préjudices ou meurent dans les services de santé. Les données de l’OMS et d’autres sources révèlent que des incidents se produisent pour 4 à 16% des patients hospitalisés. Un rapport récent de l’OMS sur la charge des infections associées aux soins de santé estime que celles-ci touchent des centaines de millions de personnes dans le monde. Le fardeau est au moins deux fois plus lourd dans les pays en développement par rapport aux pays développés.

Le programme OMS Sécurité des patients

Dans de nombreux cas, on peut éviter ces préjudices. Le programme OMS Sécurité des patients (auparavant l’Alliance mondiale pour la sécurité des patients) a été créé en 2004 pour coordonner, faciliter et accélérer les améliorations dans ce domaine dans le monde entier. Au cours des sept premières années, il a généré une prise de conscience mondiale et des connaissances sur l’importance de la sécurité des patients pour établir et maintenir des systèmes et des services de santé efficaces.

Le Programme de l’OMS a créé le seul mouvement mondial des «Patients pour la sécurité des patients» et a obtenu les promesses de 24 pays pour réduire le nombre des infections associées aux soins de santé. Le programme a également lancé la première Liste de contrôle pour la sécurité chirurgicale, utilisée dans plus de 1500 hôpitaux. Son guide sur les programmes de cours en matière de sécurité des patients permet aux étudiants d’en savoir plus à ce sujet avant de passer à la pratique clinique. Dans le même temps, 13 000 établissements de soins dans le monde ont pris des mesures pour faire baisser les taux d’infection en améliorant l’hygiène des mains.

Tirer les enseignements des tragédies

«Nous avons parcouru un long chemin pour sensibiliser le monde à la sécurité des patients, mais il reste des défis à relever, indique Sir Liam Donaldson. Le secteur des soins de santé n’est pas parvenu au niveau de sécurité atteint dans de nombreux autres secteurs à haut risque. Dans le monde entier, les citoyens trouvent incroyable que, pour certains patients, des erreurs d’opération ou de médicament se produisent, avec parfois des conséquences mortelles. Il faut tirer les enseignements de ces tragédies et prendre les mesures qui s’imposent. Le Programme OMS Sécurité des patients sera la pierre angulaire du renouvellement de l’effort à l’échelle mondiale pour résoudre ces problèmes. »

Sir Liam Donaldson a été Président de l’Alliance mondiale pour la sécurité des patients Il occupe actuellement un certain nombre de fonctions dont celles de Chancelier de l’Université de Newcastle, Président de l’Agence nationale pour la Sécurité des patients en Angleterre et Président pour la politique sanitaire à l’Imperial College de Londres.

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec:

Dr Najeeb Al Shorbaji
Directeur par intérim
OMS Sécurité des patients
Téléphone: +41 22 791 16 64
Courriel: alshorbajin@who.int

Caroline-Anne Coulombe
Chargée de communication
OMS Sécurité des patients
Téléphone: +41 22 791 5426
Portable: + 41 79 477 0430
Courriel: coulombec@who.int

Partager