Centre des médias

L'UIT et l'OMS lancent une initiative en faveur de la santé sur mobile pour lutter contre les maladies non transmissibles

Approbation à ITU Telecom World 2012 d'un projet visant à sauver des vies et à faire baisser les coûts

Communiqué de presse conjoint OMS/UIT

L'Union internationale des télécommunications (UIT) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont lancé aujourd'hui un nouveau partenariat appelé l'initiative «m-Health» (santé sur mobile), visant à utiliser la technologie mobile, en particulier la messagerie et les applications texte, dans la lutte contre les maladies non transmissibles (MNT) telles que le diabète, le cancer, les maladies cardiovasculaires ou les maladies respiratoires chroniques.

Les maladies non transmissibles figurent parmi les principales causes de décès et de maladie, dans les pays développés comme dans les pays émergents. Elles absorbent une grande partie des besoins et des dépenses en matière de soins de santé dans la plupart des pays développés et dans la majorité des pays à faible revenu et à revenu intermédiaire. Sur les 57 millions de décès annuels dans le monde, 36 millions seraient imputables à ces maladies, dont 14 millions de morts de personnes âgées de 30 à 70 ans. La santé sur mobile, qui utilise la technologie du téléphone mobile, peut aider à sauver des vies, à lutter contre la maladie et le handicap et à faire baisser considérablement les coûts des soins de santé.

Dans le cadre de cette initiative, l'UIT et l'OMS fourniront des conseils reposant sur des données factuelles et des directives opérationnelles afin d'encourager leurs partenaires dans le monde entier, en particulier les pouvoirs publics, à mettre en place des interventions en vue de prévenir et de traiter les maladies non transmissibles et les facteurs de risque qu'elles ont en commun – tabagisme, mauvaises habitudes alimentaires, absence d'activité physique et consommation nocive d'alcool.

Cette initiative a été examniée au cours de la conférence ITU Telecom World 2012, qui se tient actuellement au Centre international de congrès et d'expositions de Dubaï. Cette manifestation offre aux analystes du secteur et aux pionniers du numérique dans les entreprises, les instituts de recherche et les universités dans le monde l'occasion exceptionnelle de rencontrer des décideurs et des régulateurs de haut rang et d'échanger avec eux des vues sur l'avenir des télécommunications dans le monde.

La santé sur mobile: un instrument exceptionnel au service de la lutte contre les maladies

Ainsi que l'a déclaré le Secrétaire général de l'UIT, Hamadoun I. Touré, «les innovations technologiques modifient le contexte de la prévention des maladies et de la lutte contre celles-ci. L'omniprésence des technologies mobiles, y compris dans beaucoup de pays figurant parmi les moins avancés, offre une chance exceptionnelle d'élargir l'emploi des applications de cybersanté. L'UIT et l'OMS uniront leurs forces pour lutter contre les maladies non transmissibles et invalidantes en faisant appel à des techniques et services de santé sur mobile qui sont efficaces, modulables et durables. Nous contribuerons ainsi à mettre fin à un fléau qui freine la croissance économique et le développement dans le monde entier.»

L'initiative commune UIT-OMS pour la santé sur mobile, qui s'appuiera sur des projets en cours et sur des systèmes et plates-formes de santé existants, tirera parti des partenariats entre les pouvoirs publics, les ONG et le secteur privé.

«L'OMS utilise déjà le mobile pour la surveillance des maladies non transmissibles et de leurs facteurs de risque. Par exemple, le Système mondial de surveillance du tabagisme chez les adultes utilise le téléphone mobile pour saisir des données sur la consommation de tabac dans 17 pays – couvrant ainsi plus de la moitié de la population mondiale. Notre expérience de la gestion de projets utilisant le mobile, à l'échelle des populations, sera infiniment précieuse pour cette initiative», a dit le Dr Oleg Chestnov, de l'OMS, Sous-Directeur général au groupe maladies non transmissibles et santé mentale.

Les États Membres de l'OMS et de l'UIT testent par ailleurs des solutions utilisant le mobile pour le traitement des maladies non transmissibles – qu'il s'agisse d'aider les personnes à cesser leur consommation de tabac, à être plus actives, à manger plus sainement ou encore d'aider les patients souffrant d'une maladie non transmissible à mieux gérer leur état de santé. Toutes ces données d'expérience viendront enrichir cette nouvelle initiative.

L'initiative UIT-OMS pour la santé sur mobile, qui, dans un premier temps, sera lancée pour une période de quatre ans et sera axée sur la prévention et le traitement des maladies non transmissibles et sur les modalités pratiques de la lutte contre ces maladies, impliquera des partenariats à tous les niveaux. Sur le plan mondial, les partenaires échangeront des informations et des compétences techniques pour contribuer à élaborer la procédure de fonctionnement normale pour chaque intervention de santé sur mobile, ainsi que pour soutenir cette initiative. Sur le plan national, les pouvoirs publics collaboreront étroitement avec les responsables pour accélérer le déploiement des projets opérationnels.

Le programme de travail commun UIT-OMS s'inscrit dans le prolongement direct de la réunion de haut niveau sur la prévention des maladies non transmissibles et sur la lutte contre ces maladies, convoquée par l'Assemblée générale des Nations Unies à New York en 2011. Au cours de cette réunion, des leaders du monde entier ainsi que les Nations Unies ont convenu d'accorder une plus grande attention à la recherche de méthodes permettant de faire face à la forte augmentation du nombre de cas de maladies non transmissibles dans le monde, et les institutions des Nations Unies ont décidé de collaborer à la prévention et à la lutte contre ces maladies et leurs facteurs de risque.

Pour plus d'information, veuillez prendre contact avec:

Gregory Härtl
Coordonnateur pour les médias, OMS
Téléphone: +41 22 791 4458
Portable: +41 79 203 6715
Courriel: hartlg@who.int

Partager

Liens connexes