Centre des médias

Création par l’OMS et la NTI d’un fonds mondial pour les interventions d’urgence en cas de flambées épidémiques

M. Sam Nunn, ancien Sénateur des Etats-Unis et coprésident de la Nuclear Threat Initiative (NTI : initiative contre la menace nucléaire) et le docteur Gro Harlem Brundtland, Directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé, ont annoncé aujourd’hui la création d’un fonds d’intervention rapide pour renforcer l’action mondiale contre les épidémies de maladies infectieuses, qu’elles surviennent spontanément ou à la suite de l’utilisation d’armes biologiques. Le Fonds OMS-NTI permettra d’envoyer des équipes d’intervention sur le terrain dans les 24 heures suivant la détection d’une flambée épidémique en n’importe quel lieu de la planète.

« Dans les premiers jours d’une flambée épidémique, la différence entre quelques cas à traiter et l’évolution vers une épidémie majeure tient le plus souvent à quelques heures, a rappelé le docteur Brundtland. Dès qu’une flambée survient, il est donc indispensable d’envoyer le plus rapidement possible du personnel sur le terrain. Ce fonds renouvelable permettra à l’OMS de fournir immédiatement les spécialistes médicaux et l’équipement nécessaire. »

Pour sauver des vies et maîtriser les maladies infectieuses, il est vital de déceler rapidement les épidémies, de les identifier et de réagir quelle qu’en soit la cause, qu’il s’agisse de bioterrorisme ou de maladies infectieuses survenant naturellement. La rapidité de l’intervention permet également d’identifier plus facilement l’origine de la flambée épidémique et même de faire la différence entre une cause délibérée ou naturelle. Les stratégies pour améliorer la préparation contre ces deux types de menaces dépendent des mêmes systèmes de santé publique et soins médicaux.

« Le lien entre la santé et la sécurité apparaît de plus en plus clairement, a affirmé M. Nunn. Les maladies ignorent les frontières. Avec la mondialisation actuelle des échanges, il est dans notre intérêt, pour notre santé et notre sécurité, de maîtriser immédiatement les flambées épidémiques où qu’elles surviennent dans le monde. La lutte contre les maladies infectieuses a toujours été un impératif moral ; c’est désormais aussi une obligation pour notre sécurité. »

Le Fonds d’urgence OMS-NTI, d’un montant initial de 500 000 dollars US, lève immédiatement les obstacles financiers ralentissant les actions urgentes et permettra à l’OMS une mobilisation immédiate.

Jusqu’à la création de ce fonds, aucun mécanisme de financement d’urgence n’était prévu pour intervenir en cas de crise internationale de la santé publique. La mobilisation d’équipes internationales et le rassemblement du matériel, comme les vaccins, les médicaments et autres fournitures, nécessitaient l’engagement préalable des donateurs participant à l’aide humanitaire. Les fonds disponibles pour les crises humanitaires étant limités, un temps précieux était perdu avant d’avoir obtenu les promesses de financement des opérations.

Ce nouveau fonds garantira des interventions plus rapides en cas de flambées épidémiques de méningite, de fièvre jaune ou de fièvres virales hémorragiques, comme la fièvre à virus Ebola, ou en cas d’utilisation des armes biologiques. Il est prévu que ce fonds sera alimenté par les acteurs traditionnels de l’aide humanitaire. L’OMS et le NTI recommandent aux Etats Membres de faire également des contributions et aux organisations non gouvernementales de soutenir l’initiative et de reconnaître le partage des responsabilités dans le domaine humanitaire et les répercussions des flambées sur la sécurité.

Le Fonds OMS-NTI jouera un rôle opérationnel fondamental dans le Réseau mondial OMS d'alerte et d'action en cas d'épidémie, coordonné par le Centre opérationnel OMS d’alerte et d’action à Genève. Le réseau, qui recueille et analyse les informations sur les flambées ou les rumeurs de maladies, fonctionne 24 heures sur 24. Une fois en place, le fonds permettra d’envoyer sur le terrain des équipes d’experts du monde entier dans les 24 heures, lorsqu’une flambée menacera la santé au niveau international.

La Nuclear Threat Initiative est une organisation caritative œuvrant à atténuer la menace des armes nucléaires, biologiques et chimiques. NTI rassemble des personnalités de différents horizons idéologiques autour d’une mission commune axée sur les actions immédiates pour réduire le fossé entre les menaces et l’action au niveau mondial. Coprésidé par Ted Turner, fondateur de CNN, et Sam Nunn, ancien Sénateur des Etats-Unis, elle est dirigée par un Conseil d’administration international dont les membres viennent de neuf pays. On trouvera de plus amples informations sur leur site : at www.nti.or

L'Organisation mondiale de la Santé, l’institution des Nations Unies spécialisée dans la santé, a été fondée en 1948. Elle a pour but, ainsi qu’il est dit dans sa constitution, d’amener tous les peuples au niveau de santé le plus élevé possible. Toujours dans ce document, elle définit la santé comme étant un état de complet bien-être physique, mental et social et pas seulement une absence de maladie ou d’infirmité. On trouvera de plus amples informations sur le site de l’Organisation : www.who.int

Partager

Pour plus d'informations:

Mr Iain Simpson
Téléphone: +41 22 791 3215
Tél. portable: +41 79 475 5534
Courriel: simpsoni@who.int

Cathy Gwin
Téléphone: +1 202 454 7706
Courriel: gwin@nti.org

Jim Palmer
Téléphone: +1 202 262 9823
Courriel: jamesv.palmer@verizon.net