Centre des médias

Lancement de la construction d'un nouvel immeuble commun pour l'OMS et l'ONUSIDA

En organisant un concours de projet sur la parcelle adjacente au siège de l’OMS, au lieu dit "Les Crêts de Pregny" à Genève, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Programme Commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA (ONUSIDA) souhaitent construire un édifice de 480 places de travail pour permettre à l’OMS de continuer sa croissance sur un seul site et pour l’ONUSIDA d’y établir son siège. Il est prévu d’y construire un bâtiment présentant un surface d’affectation de près de 14,000m2. L’OMS et ONUSIDA souhaiteraient emménager au plus tard en juin 2005.

A l’unanimité, le jury recommande au Maître d’ouvrage l’adoption du projet « Perméabilité » du bureau Baumschlager & Eberle, Lochau (Autriche) pour la poursuite des études et de la réalisation.

Le concours était organisé par La Fondation des Immeubles pour les Organisations Internationales (FIPOI) avec la collaboration de l’Office Fédérale des Constructions et de la Logistique (OFCL), Gestion de Projets Suisse Romande. Le jury a sélectionné dix bureaux d’architectes venant de sept pays pour participer à ce concours.

« Ce nouveau édifice est un symbole tangible de l’engagement de la République et du Canton de Genève pour apporter leur appui à l’OMS et à l’ONUSIDA dans leur travail pour améliorer la santé mondiale. Cet édifice rendra notre travail plus aisé et plus efficace comme notre organisation a de plus en plus de tâches confiées par ses Etats membres, » a déclaré le Dr Gro Harlem Brundtland, Directeur général de l’OMS.

« L'ONUSIDA se félicite du projet architectural ayant remporté le concours international organisé par la FIPOI. J'aimerais remercier les autorités suisses et la République et canton de Genève pour leur hospitalité et leur appui permanent à notre organisme dans sa lutte contre l'épidémie mondiale du SIDA. Nous nous réjouissons du transfert de l'ONUSIDA dans un bâtiment qui contribuera à l'efficacité de ses activités à Genève, » a dit le Dr Peter Piot, Directeur exécutif de l’ONUSIDA .

L’OMS et ONUSIDA sous l’égide de la FIPOI et de l’OFCL ont le souci de réaliser un bâtiment de coût modéré et ceci non seulement en ce qui concerne le coût de réalisation, mais également les frais annuels d’exploitation et d’entretien.

Composé de neuf membres, le jury a sélectionné le bureau autrichien comme le gagnant de ce concours car son projet reflète une solution globale de haute qualité urbanistique, architecturale et fonctionnelle. La recherche d’un équilibre optimal et durable entre les aspects économiques, fonctionnels et environnementaux est à la faveur d’un projet respectueux du développement durable.

Le jury a retenu le projet autrichien car dit-il "par une attitude plastique très contemporaine, le projet fait acte d'abstraction en se saisissant d'un volume simple qui, grâce à des opérations sérielles d'extrusion, propose une grande richesse spatiale. La conception architecturale se complète d'une conception technique et fonctionnelle de même qualité."

L’ONUSIDA créé en 1996, est le principal organe de l’action mondiale contre l’épidémie de VIH/SIDA, qui touche pratiquement tous les pays du monde. Actuellement, le SIDA constitue la menace la plus grave qui soit pour le développement des nations les plus pauvres, et fait désormais craindre également pour la sécurité humaine, en particulier dans les pays où ce fléau sévit à grande échelle.

Les buts premiers de l’ONUSIDA sont : la prévention en vue de réduire les cas de transmission du VIH/SIDA, les soins et l’assistance aux personnes touchées, la diminution de la vulnérabilité à l’infection à VIH des groupes et des individus et l’atténuation des conséquences négatives du VIH/SIDA sur les personnes qui en souffrent.

Créé en 1948, l’OMS s’est fixée pour mission « d’amener tous les peuples au niveau de santé le plus élevé possible ». Pour atteindre ce but, l’OMS joue un rôle prééminent dans le domaine de la santé en élaborant des normes internationales, en collaborant avec les gouvernements en vue de renforcer les programmes de santé nationaux, en stimulant le développement des technologies et en diffusant des informations et des normes adéquates dans le domaine de santé.

Partager

Pour plus d'informations:

WHO Media centre
Téléphone: +41 22 791 2222
Courriel: mediainquiries@who.int