Centre des médias

Semaine mondiale 2008 de l'allaitement maternel - viser l'or pour soutenir les mères

Déclaration du Directeur général de l'OMS, Dr Margaret Chan

Déclaration
1 août 2008

L’Organisation mondiale de la Santé est heureuse de célébrer, en collaboration avec l’Alliance en faveur de l’allaitement au sein, la Semaine mondiale de l’allaitement maternel, qui aura lieu du 1er au 7 août 2008 avec pour slogan: «Soutien aux mères: viser l’or».

Il y a là un double message: en effet, il ne suffit pas d’affirmer que l’allaitement au sein est idéal pour les nourrissons et les jeunes enfants, il faut aussi aider les mères à faire de l’allaitement une réalité. La Semaine mondiale de l’allaitement maternel devrait nous inciter à investir en faveur des mères et des familles afin d’offrir aux enfants le meilleur départ possible dans la vie.

L’allaitement au sein, notamment s’il est exclusif jusqu’à l’âge de six mois, est l’un des moyens les plus efficaces d’améliorer la survie et la santé de l’enfant. S’il on constate une évolution encourageante des taux d’allaitement dans quelques pays, les données mondiales montrent qu’aujourd’hui moins de 40% des nourrissons de moins de six mois sont allaités exclusivement au sein. Cette situation, loin d’être optimale, entraîne chaque année le décès de plus d’un million d’enfants qui pourraient être sauvés si les mères et les familles étaient suffisamment incitées et aidées à allaiter au sein.

On peut obtenir une amélioration rapide en favorisant à nouveau la culture de l’allaitement à tous les niveaux de la société. Les mères doivent être soutenues non seulement pour commencer à allaiter dans l’heure suivant la naissance de leur enfant mais aussi pour continuer à allaiter exclusivement au sein pendant six mois et à poursuivre l’allaitement pendant deux ans ou plus, tout en donnant d’autres aliments nutritifs à leur enfant. On doit aussi aider les mères à éviter et à surmonter les difficultés liées à l’allaitement au sein et à trouver le temps nécessaire. En outre, les pouvoirs publics doivent veiller à ce que la publicité en faveur des préparations pour nourrissons ne persuade jamais les mères que ces produits sont équivalents au lait maternel. Partout dans le monde, les mères doivent avant tout être fières d’allaiter au sein.

On a constaté que le conseil en matière d’allaitement au sein, soutien important pour les mères, améliore la situation. C’est pourquoi l’OMS a mis au point, avec l’UNICEF, une série de cours sur l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant et des outils pratiques à l’intention des agents de santé et des conseillers profanes.

L’allaitement au sein doit être soutenu non seulement par le secteur de la santé mais aussi par les familles, les communautés et le monde du travail et bénéficier de politiques et d’une législation appropriées. Le Code international de commercialisation des substituts du lait maternel et la Stratégie mondiale pour l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant fournissent des orientations sur les mesures à prendre et appellent toutes les parties concernées à assumer leurs responsabilités.

L’OMS soutient pleinement un renforcement, partout dans le monde, de l’étalon or en matière d’alimentation du nourrisson. Avec l’allaitement maternel, tout le monde y gagne!

Pour plus d'informations, contactez:

Dick Thompson
Responsable de l'information
OMS, Genève
Téléphone: + 41 22 791 1942
Portable: + 41 79 475 5534
Courriel: thompsond@who.int

Partager