Centre des médias

Intensification des efforts pour sauver la vie des mères et des nouveau-nés

Déclaration conjointe de l'OMS, l'UNICEF, du Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP) et de la Banque mondiale


25 septembre 2008

Aujourd’hui, 25 septembre 2008, alors que les dirigeants du monde sont réunis pour cette manifestation de haut niveau sur les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), nous nous engageons conjointement à intensifier notre appui aux pays pour réaliser le cinquième objectif du Millénaire pour le développement «Améliorer la santé maternelle» – objectif pour lequel on constate le moins de progrès.

Au cours des cinq prochaines années, nous renforcerons l’aide aux pays ayant la plus forte mortalité maternelle. Nous aiderons les pays à renforcer leurs systèmes de santé pour réaliser les deux cibles de l’OMD N° 5, à savoir réduire des trois quarts le taux de mortalité maternelle et parvenir à l’accès universel aux soins de santé génésique d’ici 2015. Nos efforts communs contribueront aussi à atteindre l’OMD4 «Réduire la mortalité de l’enfant».

À chaque minute qui passe, une femme meurt d'une cause liée à la grossesse ou à l’accouchement, ce qui représente plus de 500 000 femmes chaque année. Et chaque année, plus d’un million de nouveau-nés meurent au cours des 24 premières heures de vie faute de soins de qualité. La mortalité maternelle est la principale inégalité en santé dans le monde: 99% des décès maternels se produisent dans les pays en développement – la moitié en Afrique. Une femme nigérienne a une chance sur sept de mourir d’une cause liée à la grossesse alors qu’une femme suédoise a une chance sur 17 400.

Heureusement, la grande majorité des décès de mères et de nouveau-nés peuvent être évités au moyen d’interventions à l’efficacité avérée pour faire en sorte que chaque grossesse soit désirée et que chaque naissance soit sans risque.

Nous allons nous employer avec les gouvernements et la société civile à renforcer les capacités nationales pour:

  • évaluer les besoins et faire en sorte que les plans de santé soient axés sur les OMD et sur les résultats;
  • chiffrer les plans nationaux et mobiliser rapidement les ressources nécessaires;
  • développer des services de santé de qualité pour garantir un accès universel aux services de santé génésique, et notamment de planification familiale, l’assistance d’un personnel qualifié lors de l’accouchement et des soins obstétricaux et néonatals d’urgence, en assurant des liens avec la prévention et le traitement du VIH;
  • répondre à un besoin urgent en personnel de santé qualifié, sages-femmes notamment;
  • s’attaquer aux obstacles financiers à l’accès aux services, en particulier pour les plus pauvres;
  • s’attaquer aux causes sous-jacentes de la mortalité et de la morbidité maternelles, y compris l’inégalité entre les sexes, le faible accès à l’éducation – surtout pour les filles, les mariages précoces et les grossesses d’adolescentes;
  • renforcer les systèmes de suivi et d’évaluation.

Le temps est compté d'ici 2015, aussi en appelons-nous aux États membres pour qu’ils intensifient leurs efforts en vue d’instaurer la santé génésique, maternelle et néonatale. Ensemble, nous pouvons atteindre les objectifs 4 et 5 du Millénaire pour le développement.

Partager