Centre des médias

L’OMS salue l’engagement résolu de l’Australie pour vaincre le virus Ebola

Déclaration
6 novembre 2014

L’Organisation mondiale de la Santé salue l’engagement pris par les autorités australiennes d’affecter des professionnels de santé et davantage de fonds pour renforcer la lutte contre la maladie à virus Ebola.

L’Australie rejoint ainsi un groupe croissant de pays affectant des agents de santé ainsi que des ressources, des financements, du matériel médical et des fournitures dont on a désespérément besoin pour soutenir les efforts visant à juguler l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest.

L’Australie va passer un contrat avec un prestataire privé de services de santé pour gérer et faire fonctionner un centre de traitement Ebola, dans le cadre d’un plan dirigé par la Grande-Bretagne pour ouvrir une série de centres de traitement de grande capacité en Sierra Leone. L’Australie enverra un contingent de personnel international pour aider les agents de santé locaux travaillant dans le centre de traitement.

Besoin de lits d’hôpitaux

Elle ajoutera ainsi une autre pièce importante à l’ensemble des mesures nécessaires pour interrompre la transmission du virus Ebola en Afrique de l’Ouest. Le manque d’accès à des lits d’hôpitaux pour le traitement des malades signifie que de nombreuses personnes atteintes sont restées dans leur communauté, accroissant ainsi la probabilité de transmission du virus.

Sur les 4707 lits dans des centres de traitement Ebola nécessaires dans les trois pays d’Afrique de l’Ouest fortement touchés, il n’y en a encore que 22% qui soient opérationnels. L’un des principaux obstacles pour ouvrir davantage de lits est la pénurie de personnel qualifié formé à la lutte contre l’infection.

En Sierra Leone, on estime que 1864 lits dans des centres de traitement Ebola seront nécessaires d’ici le 1er décembre pour dispenser les soins aux malades. Selon les plans, chaque centre de traitement devrait avoir entre 50 et 120 lits et des équipes de 25 à 35 agents de santé internationaux spécialisés dans les soins cliniques et la lutte contre la prévention, ainsi qu’un personnel national de 200 à 250 agents.

20 millions de dollars australiens

Le gouvernement australien donnera jusqu’à 20 millions de dollars australiens dans les 8 prochains mois pour soutenir le travail de cet établissement de santé, ainsi que 2 millions de dollars australiens supplémentaires en appui au déploiement d’experts techniques travaillant sur des aspects non cliniques de l’action contre Ebola.

De plus, l’Australie donnera 2 millions de dollars australiens à RedR Australia pour financer le déploiement d’experts techniques assurant des fonctions qui ne sont pas en première ligne pour l’action des Nations Unies contre le virus Ebola, ainsi que 2 millions de dollars australiens pour former des responsables de santé en Papouasie-Nouvelle-Guinée, au Timor Leste et dans les Îles du Pacifique, afin de se préparer à des flambées potentielles de maladie à virus Ebola.


Contact pour les médias

Margaret Harris
Département de la Communication, OMS
Téléphone: +41 22 791 1646
Courriel: harrism@who.int