Centre des médias

Un agent de santé dépêché sur le terrain par l’OMS reçoit des soins après un dépistage positif du virus Ebola

Déclaration de l’OMS
24 août 2014

L’OMS met tout en œuvre afin qu’un agent de santé international qu’elle a dépêché en Sierra Leone et qui a contracté le virus Ebola bénéficie des meilleurs soins possibles et puisse notamment être évacué vers un autre établissement de soins, si nécessaire.

Les agents de santé internationaux jouent un rôle important dans la riposte à la flambée de maladie à virus Ebola. Même avant l’éclatement de la flambée, la région d’Afrique de l’Ouest la plus touchée par la maladie était confrontée, après plusieurs années de conflit, à l’affaiblissement et à la fragilité du système de santé et à une pénurie d’agents de santé. Les moyens supplémentaires apportés par les experts internationaux du domaine de la santé sont essentiels pour épauler les agents locaux qui interviennent en première ligne.

Depuis le début de la riposte internationale à la flambée, en mars dernier, l’OMS a déployé près de 400 personnes appartenant à l’Organisation ou travaillant pour des partenaires du Réseau mondial d’alerte et d’action en cas d'épidémie (GOARN) afin de participer à lutte contre la maladie en Guinée, au Libéria, au Nigéria et en Sierra Leone. C’est la première fois que quelqu’un travaillant sous l’égide de l’OMS contracte la maladie.

Le virus Ebola se transmet par contact avec les liquides corporels et on sait que les personnes qui prodiguent des soins aux patients infectés ou qui travaillent à proximité de ces patients courent un risque important de contracter elles-mêmes l’infection. Au cours des six derniers mois, plus de 225 agents de santé qui avaient pour tâche d’endiguer la maladie sont tombés malades et près de 130 d’entre eux sont décédés.

L’OMS est consciente du risque que courent les agents de santé travaillant auprès de patients atteints de la maladie à virus Ebola et prend de nombreuses précautions avant de les dépêcher sur le terrain, afin qu’ils soient protégés. Une fois que les agents sont sur place, l’Organisation veille à ce qu’ils aient accès à des recommandations médicales et à un soutien médical appropriés.

Contacts pour les médias

Gregory Hartl
Département de Communication, OMS
Genève, Suisse
Portable: +41 79 203 67 15
Courriel: hartlg@who.int

Tarik Jasarevic
Département de Communication, OMS
Genève, Suisse
Portable: +41 79 747 27 56
Courriel: jasarevict@who.int

Christy Feig
Département de Communication, OMS
Freetown, Sierra Leone
Portable: +41 79 251 70 55
Courriel: feigc@who.int

Nyka Alexander
Département de Communication, OMS
Conakry, Guinea
Portable:+224 621 845 603
Courriel: nyka.alexander@gmail.com

Partager