Centre des médias

Déclaration sur le virus Ebola en République démocratique du Congo

Déclaration
12 mai 2017

Le 9 mai, l’OMS a été informée d’un groupe de cas d’une maladie inconnue avec des symptômes hémorragiques et des décès dans la zone de santé de Likati, dans la Province du Bas-Uele au nord de la République démocratique du Congo (RDC), à la frontière de la République centrafricaine.

Le 11 mai, le ministère de la Santé de la République démocratique du Congo a informé l’OMS que, sur 5 échantillons analysés en laboratoire, un a donné un résultat positif pour le virus Ebola à l’Institut national de recherche biomédicale (INRB) à Kinshasa. D’autres échantillons sont en cours d’analyse.

Depuis le 22 avril, 9 cas suspects, avec 3 décès, ont été signalés. Six sont actuellement hospitalisés.

«Une équipe d’enquête, dirigée par le ministère de la Santé et appuyée par l’OMS et les partenaires, s’est déployée et devrait parvenir dans la zone affectée au cours des prochains jours», indique le Dr Peter Salama, Directeur exécutif à l’OMS pour les situations d’urgence.

L’OMS et les partenaires aident le ministère de la Santé pour tous les aspects de la riposte: enquête épidémiologique, Surveillance, logistique et approvisionnement, communication et engagement des communautés.