Médicaments

Partenariat UE/ACP/OMS pour la politique pharmaceutique

Signé en mars 2004, le Partenariat UE/ACP/OMS pour la politique pharmaceutique est un programme d’un montant de €25 millions qui fournit un appui stratégique et technique aux pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) et apporte une valeur ajoutée à l’action de soutien aux pays menée par l’OMS dans le domaine des médicaments. Au final, ce programme a pour but d’aider à sauver des vies et à améliorer la santé dans les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, en particulier s’agissant des populations démunies et défavorisées. Il devrait y parvenir en améliorant la mise à disposition et l’accessibilité économique des médicaments essentiels et en veillant à ce qu’ils soient inoffensifs et respectent les normes de qualité fixées, et à ce qu’ils soient utilisés à bon escient. Pour améliorer le fonctionnement de leur secteur pharmaceutique, les pays APC bénéficient d’un soutien qui s’exerce comme suit :

  • Aide à l’élaboration, la supervision et l’évaluation des politiques pharmaceutiques nationales.
  • Consolidation de toutes les composantes du système pharmaceutique. Nous sommes constamment sur la brèche pour améliorer la réglementation, le financement, les achats et la gouvernance des produits pharmaceutiques. Le renforcement des ressources humaines pour la santé figure aussi parmi nos priorités.
  • Promotion des meilleures pratiques moyennant un appui spécifique aux pays, aux groupes sous régionaux et aux Régions.

PRINCIPES FONDAMENTAUX DU PARTENARIAT

  • Focaliser l’attention sur les besoins et les priorités du pays et de la Région. Le processus de planification et de mise en œuvre est mené sous la conduite d’un pays pilote.
  • Optimiser la compétence de l’OMS pour élaborer des politiques, principes directeurs et outils de pointe au plan mondial.
  • Offrir une assistance technique aux pays et étayer leurs capacités en matière de stratégie, de sensibilisation et de renforcement des systèmes de santé en vue d’améliorer l’accès à des services de qualité.
  • Promouvoir la collaboration Sud-Sud.
  • Complémentarité. Le Partenariat accélère et élargit l’appui aux pays dans les huit secteurs de résultats définis ci-après.
  • Pérennité et continuité – Nous nous employons constamment à conforter les acquis et à étendre notre action vers de nouvelles priorités.
  • Promouvoir la collaboration et l’intégration régionales et sous-régionales.

Secteurs de résultats

  • Politiques pharmaceutiques nationales – Nous souhaitons accroître la capacité des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique à concevoir, mettre en œuvre et superviser les politiques pharmaceutiques nationales en insistant sur l’accès équitable aux médicaments essentiels.
  • Accords commerciaux internationaux – Il s’agit de suivre la législation et la réglementation en matière de propriété intellectuelle et de donner effet aux aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce (ADPIC).
  • Accessibilité économique et financement – Nous nous employons à améliorer l’accessibilité économique des médicaments essentiels et à consolider les mécanismes de financement.
  • Gestion de l’approvisionnement en médicaments – Nous avons pour objectifs de promouvoir des systèmes d’approvisionnement fiables et performants dans les secteurs public et privé, et d’améliorer la mise à disposition, la qualité, l’innocuité et l’efficacité des produits.
  • Normes et critères – Il y a lieu de renforcer les normes, critères et principes directeurs si nous voulons garantir la qualité, l’innocuité et l’efficacité des médicaments.
  • Réglementation efficace des produits pharmaceutiques – Nous collaborons avec les pays afin d’accroître leur capacité d’action en matière de réglementation pharmaceutique et de systèmes d’assurance qualité.
  • Utilisation rationnelle – Nous nous efforçons de promouvoir l’utilisation rationnelle des médicaments par les professionnels de santé et la lutte contre la résistance aux antimicrobiens.
  • Utilisation rationnelle des médicaments – Nous œuvrons aussi au service d’une meilleure utilisation des médicaments par les consommateurs.
Partager