Médicaments

Bonne gouvernance dans le secteur pharmaceutique

Rapport de situation

Vols, extorsions, abus …, les 4 400 milliards de dollars qui sont dépensés chaque année dans le monde pour les services de santé constituent un pôle d’attraction puissant pour la corruption. En fait, les experts estiment que 10 à 25% des deniers publics consacrés aux achats de médicaments à travers le monde sont perdus à cause de la corruption.

La santé de millions de personnes – dans certains des pays les plus pauvres de la planète – est compromise du fait que des ressources vitales pour l’achat de médicaments essentiels et pour le recrutement de professionnels de la santé sont ainsi détournées.

Pour essayer de lutter contre cette corruption, l’OMS, guidée par sa stratégie pharmaceutique pour 2004–2007, a lancé en 2004 le programme de bonne gouvernance dans le secteur pharmaceutique.

L’objectif de ce programme est de réduire la corruption dans ce secteur par l’application de procédures administratives transparentes et fiables et la promotion de pratiques éthiques chez les professionnels de la santé.

Selon la Banque mondiale, la corruption est le principal obstacle au développement économique et social.

Contact

Dr. Guitelle Baghdadi-Sabeti
Courriel: ggminfo@who.int

Partager