Santé mentale

Interventions pharmacologiques et non pharmacologiques, dans le cadre de soins non spécialisés, pour les enfants atteints de trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité

Question 7: Quels sont l’efficacité, la sécurité et le rôle des interventions pharmacologiques et non pharmacologiques, dans le cadre de soins non spécialisés, pour les enfants atteints de trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH)?

  • Population: enfants chez qui a été posé un diagnostic de TDAH
  • Interventions: interventions pharmacologiques (atomoxétine, méthylphénidate, dexamphétamine)
  • Comparaison:
    • placebo
    • une intervention par rapport à l’autre
  • Résultats:
    • diminution des symptômes;
    • effets secondaires;
    • fonctionnement dans la famille/à l’école;
    • satisfaction quant au traitement;
    • santé physique;
    • satisfaction de l’utilisateur.

Recommandations

Les prestataires de soins non spécialisés au niveau secondaire doivent envisager de commencer l’éducation/la formation des parents avant de débuter le traitement médicamenteux pour un enfant souffrant de trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH). Les premières interventions peuvent inclure une thérapie cognitivo-comportementale et un apprentissage de la sociabilité, selon les possibilités.
Niveau de la recommandation: NORMAL

La prise de méthylphénidate peut être envisagée, si le médicament est disponible, après une évaluation approfondie de l’enfant, de préférence en consultation avec le spécialiste pertinent, et la prise en compte des préférences des parents et des enfants. Les enfants prenant du méthylphénidate doivent faire l’objet d’un suivi clinique étroit pour noter l’amélioration des symptômes et prévenir les effets secondaires. Les parents doivent bénéficier de soins et d’un soutien, si nécessaire.
Niveau de la recommandation: NORMAL

Partager