Politiques sanitaires nationales

Politiques de santé nationales

Pourquoi les politiques, les stratégies et les plans sanitaires nationaux sont-ils importants?

Les politiques, les stratégies et les plans sanitaires ne représentent pas une fin en soi. Ils font partie d'un processus plus vaste qui vise à aligner les priorités nationales sur les besoins réels de la population en matière de santé. Ils ambitionnent de recueillir l'adhésion du gouvernement, des partenaires de la santé et du développement, de la société civile et du secteur privé.

Il s'agit également de faire un meilleur usage de l’ensemble des ressources disponibles pour la santé – de sorte que toute la population, où qu’elle soit, ait accès à des soins sanitaires de qualité et puisse, en conséquence, vivre plus longtemps, en meilleure santé.

L’inadéquation entre les performances effectives de systèmes de santé fragmentés et les attentes grandissantes de la société devient une source de préoccupation et crée des pressions internes pour les autorités sanitaires et les responsables politiques.

Ces facteurs, parmi d’autres – y compris le consensus actuel autour de l’importance d’une budgétisation réaliste et d’un suivi et d’une évaluation rigoureux – se sont traduits par une attention renouvelée portée au renforcement de la capacité des pays à élaborer des politiques, des stratégies et des plans sanitaires nationaux solides qui permettent :

  • de répondre aux appels croissants en faveur d’un renforcement des systèmes de santé par l’intermédiaire des soins de santé primaires, en tant que moyen d’atteindre l’objectif d’une meilleure santé pour tous. Cela nécessite une action dans quatre domaines politiques:
    • progresser vers la couverture universelle;
    • réorienter les soins conventionnels vers des soins centrés sur la personne;
    • intégrer la santé dans toutes les politiques; et
    • veiller à une gouvernance de la santé plus participative.
  • de guider et d’orienter l’ensemble du secteur de la santé dans sa pluralité plutôt que de se limiter à des plans directifs s’adressant au seul secteur public;
  • de dépasser les frontières des systèmes de santé, en s’intéressant aux déterminants sociaux de la santé et à l’interaction entre le secteur de la santé et d’autres secteurs de la société.

En outre, dans les pays où l’aide extérieure joue un rôle non négligeable, les politiques, les stratégies et les plans sanitaires nationaux sont de plus en plus considérés comme le moyen par excellence d’accroître l’efficacité de l’aide.

Une évaluation conjointe peut également contribuer à renforcer les stratégies et les plans sanitaires nationaux et à accroître la confiance des partenaires, permettant ainsi d’obtenir un financement plus prévisible et mieux aligné. Elle peut aussi réduire les coûts de transaction qui découleraient d’évaluations multiples par des organismes divers.

Liens

Partager