Politiques sanitaires nationales

Financement et budgétisation des politiques de santé

Les priorités sanitaires nationales doivent être traduites en plans de financement détaillés estimant les besoins en personnel, matériel, infrastructure, etc., puis évaluant leurs incidences budgétaires.

Il s’agit d’un processus itératif. Bien avant la phase de budgétisation, les informations relatives aux coûts doivent alimenter le processus de planification, de sorte que différents scénarios prévoyant différents ensembles et niveaux de prestation de services puissent être comparés tant du point de vue de leur impact sanitaire que de leur coût.

Cela permet aux responsables politiques et aux dirigeants de choisir entre les différentes options en toute connaissance de cause, les ressources disponibles pour la santé n’étant jamais illimitées, même dans les pays à revenu élevé. Il s’agit en outre d’un processus stratégique, nécessitant un consensus négocié entre les parties prenantes sur les compromis qui devront être consentis.

Les dépenses effectives doivent correspondre aux priorités politiques convenues. Pour y parvenir, les parties prenantes du secteur de la santé doivent fournir des données réalistes pour le cadre opérationnel de dépenses à moyen terme, sur la base des documents relatifs à la politique, à la stratégie ou au plan sanitaire national du pays.

Voir aussi

Partager